Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Communique de presse publié dans La Dépêche 47

Les grives ne vont plus chanter comme les merles !

Depuis l’émission « Pièces à conviction » du 4 décembre sur FR3, curieusement le silence des responsables politiques est assourdissant à propos des LGV SEA ( Tours Bordeaux) et GPSO ( Bordeaux Toulouse et Bordeaux Hendaye). Pour nous, qui dénonçons les couts pharaoniques de ces projets et leur inutilité pour certains tronçons, il n’y a pas de surprise, pour certains aussi sans doute mais le réveil sera douloureux quand on connaitra les montants à payer.

Du fait d’un certain nombre de facteurs, les contributions territoriales d’Aquitaine et de Midi Pyrénées vont être de 2 à 3 fois plus élevées. Cela mérite quelques explications.

  • Pour Tours Bordeaux les couts de construction seront de l’ordre de 10 Milliards d’€ (7,8 à fin 2010.) Vinci le renégocie depuis 1 an déjà, sans succès certes, mais …
  • Pour Bordeaux Toulouse 2 changements majeurs :
    • Les coûts seront de l’ordre de 10 milliards €. Les contributions des collectivités territoriales ont été calculées sur 4,990 milliards €. (Ils étaient de 7,8 à fin 2011)
    • Les participations de l’Etat sont ramenées à 20 % selon les déclarations de M.Ayrault en Juillet, il n’y aura pas de participation privée (la ligne n’est pas rentable) et pas de participation de l’Europe( annoncé en Octobre 2013). Les collectivités locales paieront donc 80% des montants.
  • Le conseil Régional Aquitaine devra donc contribuer à hauteur de 2 milliards €.
  • Le conseil Général Lot et Garonne à hauteur de 230 Millions €.
  • L’Agglomération d’Agen à hauteur de 75 millions €.

Le conseil Régional Midi Pyrénées à hauteur de 1,5* à 2 milliards € selon que les différents Conseils Généraux de la Région acceptent de payer leur contribution ou non. (* chiffre annoncé par M.Malvy lors de l’émission citée plus haut).

Le pire ennemi de la vérité, n’est pas le mensonge, mais la conviction, selon Nietzsche . Comme vous le savez nos hommes politiques et RFF n’en manquent pas pour travestir les vérités.

Affaire à suivre, mais les élections municipales, cantonales et régionales promettent d’être animées.

Claude SEMIN DPC membre Coordination 47.

Et pendant ce temps sur Bordeaxu-Tours à Blanzac-Porcheresse

Une poutre métallique de plusieurs mètres de long destinée au chantier de la LGV, a traversé le village de Blanzac ce jeudi 12 décembre. Non sans mal. (voir photo)

La manœuvre a été plutôt délicate au carrefour de l’agence bancaire du Crédit agricole avant que le convoi prenne la direction de la route de Brossac. Cette journée est à marquer d’une pierre noire car les incidents se sont multipliés aux abords du chantier.

Canalisation éventrée

Une canalisation d’eau a été éventrée aux HLM La Barde à la sortie du village sur la route de Villebois-Lavalette coupée par la future ligne. Le temps que les services compétents interviennent l’eau avait inondé une habitation et noyé les espaces verts des HLM.

Les difficultés risquent de se poursuivre jusqu’au rétablissement de la voirie par un pont-route en juin prochain. D’ici là, une déviation va être bientôt mise en place mais interdite aux poids lourds. Delphine Lamy (Sud-Ouest)

Encore sur le coût LGV
Tag(s) : #LGV, #toulouse, #bordeaux
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :