Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voilà la présentation par le premier ministre des orientation prioritaires du volet « mobilité multimodale » des Contrats de Plan Etat Région (CPER). Le texte est génial pour la défense des lignes existantes mais comment en même temps investir des sommes colossales pour la LGV Lyon-Turin, la LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax en suggérant qu'il faut ajouter la LGV Montpellier-Perpignan alors que le projet de celle-ci pour être le moins cher possible passe en zone inondable s'il y a réchauffement climatique ? Cuvillier semble vouloir faire plaisir à tout le monde… en pensant peut-être qu'un autre ministre règlera les problèmes plus tard ! JPD

Texte officiel du premier ministre

2.2. S'agissait du volet ferroviaire la rénovation et la modernisation du réseau existant constituent la première des priorités conformément aux préconisations de la Commission «Mobilité 21 », afin d'améliorer le service offert à l’usager et notamment celui des trains du quotidien.

Les négociations que vous engagerez avec les présidents des Conseils régionaux s’articuleront autour des trois axes principaux suivants:

- la modernisation du réseau structurant afin de conforter sa sécurité et d'améliorer son exploitation et sa robustesse, en traitant notamment les contraintes de fonctionnement qui nuisent à la performance et à la régularité des trains : modernisation de la signalisation, adaptation des plans de voie, allongement de quai, installations permanentes de contre-sens,

- la modernisation des nœuds ferroviaires d’importance nationale les plus contraints, afin de permettre notamment l’amélioration des correspondances et l’optimisation de la capacité d'accueil et de l’agencement des trains en gare ;

- la réalisation de projets régionaux de développement ayant un fort potentiel, soit en termes d'amélioration de la qualité de service aux voyageurs, soit en termes de report modal.

Vous veillerez à 1'intérêt socio-économique des opérations proposées et à leur articulation tant d'un point de vue opérationnel que financier, avec les priorités de l’Etat pour la déclinaison régionale du Grand projet de modernisation du réseau (GPMR) qui sera engagé au second Semestre 2013 sous la conduite de RFF, priorités que précisera très prochainement le ministre délégué auprès du ministre de l’écologie du développement durable et de l’énergie, chargé des transports et de l'économie maritime.

 Priorité aux lignes existantes
Tag(s) : #train, #commission mobilité 21

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :