Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'ai eu du mal à respirer en lisant aujourd'hui à la dernière page de La Dépêche version Tarn et Garonne la légende d'une photo d'un train Renfe en gare de Toulouse :

"Alors que la LGV rallie désormais Toulouse à Barcelone, le conseil général négocie les meilleurs conditions pour que les projets de Tours à Bordeaux et de Bordeaux à Toulouse deviennent une réalité sans trop gréver les finances départementales."

1 ) Toulouse-Barcelone se fait en train grande vitesse par la ligne existante de Toulouse à Perpignan et non par une LGV. Ce que nous demandons depuis toujours.

2 ) De Montauban, il était possible d'aller à Barcelone avec un temps très long pour cause de mauvaise organisation. A présent il faut d'abord aller à Toulouse !!!! C'est un modeste exemple du démantèlement de la gare de Montauban grande ligne.

2 ) Le Conseil général ne négocie rien du tout pour Tours-Bordeaux quand on compare la convention votée à Toulouse en 2011 et celle d'aujourd'hui car nous le disons aux Conseillers généraux : C'EST LA MEME ! Nous l'avons publié hier sur ce blog avec la somme pour le CG 82 qui n'est pas de 6,2 mais bien de 6,9 millions !

3 ) Avec Bordeaux-Toulouse le tarif sera de plus de 40 millions et c'est gréver fortement les finances locales.

Quant à l'article ci-dessous il indique que le débat s'est invité au Conseil général. Pour Monsieur Alain Baute, quand J-M Baylet fait une déclaration, c'est le DEBAT. Nous confirmons que pas un élu n'a ouvert le bec. Et tous unanime….

Bien sûr Baylet a dû négocier car quand on paie avec trois ans de retard il faut négocier et quand plusieurs refusent de payer il faut négocier.

1 ) La provision de risque ! Baylet refuse mais sauf la Haute-Garonne tous les départements ne refusent pas seulement la provision de risque mais la somme TOTALE du Tours-Bordeaux.

2 ) Le lissage : au lieu de payer en dix annuités plus faibles il paie en six annuités plus fortes !

De toute façon ces questions là sont de détail quand l'essentiel était de refuser de payer !

Quand au fait que quatre jours avant il dénonce RFF sur les tracés inacceptables et qu'il découvre tout d'un coup que tout va bien… je renvoie à un article précédent. JPD

Article de La Dépêche

Projet structurant majeur pour le département, la LGV s’est inévitablement invitée aux débats hier au conseil général. «Depuis maintenant trois ans, nous avons fait connaître notre position concernant le financement du projet de la ligne Tours-Bordeaux, à savoir que le conseil général ne s’engagerait qu’une fois le tracé de la ligne Bordeaux-Toulouse définitivement connu et l’assurance obtenue que la voix des territoires traversés soit pleinement entendue...c’est chose faite» a campé Jean-Michel Baylet.

Il revenait donc aux conseillers généraux de se prononcer sur la participation du Département à la convention de financement et de réalisation du tronçon central Tours-Bordeaux évaluée à près de 7 millions d’euros.

Le 20 janvier dernier, les représentants de RFF ont été reçus au conseil général pour négocier le montant de la quote part Tarn-et-Garonnaise et son lissage dans le temps.

«Je leur ai fait savoir notre désaccord sur les frais de portage de l’opération liés à notre report de participation entre 2011 et 2014; également notre désaccord sur le financement de la provision pour risques afin de combler le déficit de participation de certaines collectivités; et notre accord sur un lissage sur 2014-2019 de notre participation et non sur 2014-2018 comme proposé par RFF» a précisé le président.

Dans ce cadre, la contributiondépartementale serait arrêtée à 6,2 millions d’euros payable en 6 annuités.

Dans ce contexte, l’assemblée a autorisé Jean-Michel Baylet à signer la convention de financement et de réalisation du tronçon central Tours-Bordeaux . «Cela marquera notre volonté d’honorer nos engagements...» Les conseillers généraux ont aussi décidé de reporter à la session fiscale la signature du protocole financier fixant les modalités de paiement et le montant définitif de la participation départementale.

CG 82 et LGV
Tag(s) : #montauban, #LGV, #toulouse

Partager cet article

Repost 0