Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’enquête d’utilité publique (EUP) sur le GPSO est en route comme nous l’avons déjà indiqué. Et sur la route il fallait l’avis de l’Autorité environnementale (AE). Deux mois après le dépôt du dossier l’avis vient de tomber et il formule plusieurs recommandations ce qui lève le voile sur le dossier EUP en question qui fera… 10 000 pages !!!

l’AE vient de faire ses recommandations

Malgré l’ampleur du document nous allons vers une EUP expédiée à la va-vite entre le 1er juin et le 12 juillet pour copier celle de Limoges-Poitiers.

En plusieurs articles nous allons relever les points essentiels à commencer par le thème qui nous est cher, la rénovation des lignes existantes.

« En revanche, l’Ae recommande de donner les raisons pour lesquelles la solution de substitution consistant à aménager sur place la ligne Bordeaux Toulouse existante, solution citée par le rapport « Mobilité 21 » comme de moindre impact environnemental (cf. ci-dessus, § 2.2.1) n’a finalement pas été retenue. » p. 21

Le coût :

C’est le point crucial et RFF veut encore embrouiller le public pour aboutir au coup le plus bas, donc l’AE fait cette recommandation d’évidence :

« L’Ae recommande de fournir les estimations de montants d’investissement en valeur 2014, et de fournir une estimation du coût du matériel roulant et, le cas échéant, des installations de maintenance et de remisage. » p. 9

Le temps de parcours :

Cent fois on nous a dit : et le temps gagné qu’est-ce que vous en faites ? Et on a répondu que le temps donné par RFF c’est juste pour l’exception. Réponse de l’AE :

« Pour la bonne information du public, l’Ae recommande de compléter le tableau des « meilleurs temps » par un tableau des temps moyens, calculé sur la base des hypothèses de trafics et dessertes utilisées pour l’étude acoustique et pour l’évaluation socio-économique des projets SEA et GPSO, en individualisant le gain moyen découlant du seul programme GPSO. » p. 18

Le fret :

Cent fois on nous a demandé : et le fret ? Réponse pour Bordeaux-Toulouse de l’AE :

« La question du fret n’est pas significative sur ce tracé. » p. 15

L’ineptie du Bordeaux-Dax :

L’enquête publique pour le Bordeaux-Dax est une ineptie évidente puisque l’enquête d’utilité publique n’est valable que dix ans or elle concerne un projet prévu pour dans les dix ans et le projet se justifie par le Dax-Hendaye qui n’est pas dans l’enquête ! Ineptie qui tient au fait qu’il fallait faire plaisir à Alain Rousset président d’Aquitaine… au risque d’être ridicule !

« En outre, l’Ae recommande, pour la bonne information du public et des autorités chargées de se prononcer sur la DUP à prendre, d’expliquer les raisons qui ont conduit à présenter dans le même dossier de DUP relatif aux lignes nouvelles deux parties du programme correspondant à des problématiques et à des échéances différentes, à savoir l’ensemble de la ligne nouvelle Bordeaux-Toulouse d’une part et une partie de la ligne Bordeaux Espagne (du sud de la Gironde à Dax) d’autre part, alors que cette partie ne trouvera sa pleine justification qu’avec le prolongement de Dax à l’Espagne, en fonction de l’évolution des trafics de fret ferroviaire transpyrénéen. » p. 21

Les travaux universitaires :

Tous confirment à présent que le tout LGV est une absurdité donc :

« Pour la bonne information du public, l’Ae recommande de mieux expliquer les objectifs du programme GPSO en matière d’aménagement et de développement du territoire, en valorisant les travaux universitaires existants sur ce sujet, notamment pour mettre en évidence d’une part les conditions liées aux réussites de certaines stratégies d’accompagnement des acteurs régionaux et locaux, d’autre part les impacts négatifs possibles. » p. 19

Conclusion

Il faut obliger le ministre à tenir compte des recommandations de l’AE en lui signalant que nous vérifierons ses responsabilités en la matière car c’est lui qui va ou non valider le prochain dossier de 10000 pages !!! pour lancer l'enquête toujours programmée pour juin. JP Damaggio

Tag(s) : #enquête d'utilité publique, #LGV

Partager cet article

Repost 0