Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sur Aujourd’hui du 26 décembre une étude est faite sur la situation du TGV à la SNCF.

Une personne interrogée indique : « Enter Paris et Strasbourg il n’y a plus de Corail. Je réserve trois mois à l’avance pour paye moins cher. Je pars tôt le matin et je rentre tard le soir pour avoir de meilleurs tarifs. »

Est-ce que tout le monde avait conscience qu’avec la LGV le Corail disparaissait ?

Toute création de LGV entraîne la suppression d’une grande ligne ordinaire qui devient ligne TER afin de ne pas concurrencer le TGV circulant sur la LGV.

Le malheur c’est que la ligne ordinaire permet des tarifs très bas et ceux qui y étaient habitués ont eu beaucoup de mal pour payer le TGV alors que la dernière tranche de la dite LGV, de la gare Metz-Nancy à Strasbourg n’est même pas achevé.

Le TGV prend alors les clients de la vieille ligne… qui sont attribués aux mérites du TGV !

Pour Bordeaux-Tours, le phénomène va être le même. La vieille ligne pourrait utiliser des rames Corail qui seraient plus lentes mais moins chères. Pas question d’y penser.

En conséquence, même phénomène pour Bordeaux-Toulouse si un jour la ligne existe. Pour Agen il n’y aura qu’un TER jusqu’à Bordeaux mais pour les Toulousains allant à Bordeaux, la LGV sera obligatoire sauf à changer de TER à Agen !

On appelle ça les effete collatéraux qui restent invisibles dans le projet LGV car il fait comme si « la vieille » ligne n’existait pas.

Et les effets seront les même pour la ligne par Limoges. Il est évident que si la LGV Limoges-Poitiers se fait pour faire Toulouse-Limoges, le parcours qui sera fortement proposé sera : Limoges-Poitiers-Bordeaux-Toulouse. Le parcours sur la POLT sera rendu moins attractif par mille moyens : retards, trains rares etc.

Mais qu’importe… les effets d’image compenseront les effets de réalité… JPD

Paris-Strasbourg sans Corail
Tag(s) : #médias, #LGV

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :