Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J’écoute « le téléphone sonne » sur France Inter avec trois têtes de listes toulousaines aux municipales, le FN, EELV, et le FdeG (sans le PCF qui est avec le PS).

On y parle beaucoup des transports, de Toulouse aux multiples embouteillages, de tramway, de métro, de vélo, de transports gratuits ou pas et j’en passe mais pas un mot sur la vedette toulousaine, sur le projet tant attendu, sur la nouvelle gare Matabiau ! Si la LGV est tant attendu pourquoi ce silence ?

Il n’y aurait donc aucun rapport entre les transports urbains et la LGV ?

Pourtant c’est la LGV qui justifierait par exemple le tramway : Matabiau-Blagnac !

Qu’il faille un tramway, je suis pour, qu’on l’explique par la LGV c’est absurde !

J’arrive à Blagnac, je veux aller à Matabiau pour rejoindre, Muret, Auch, Castelnaudary, Albi, Montauban etc. c’est donc pour prendre un TER. En effet à la gare LGV j’aurai seulement deux gares potentielles comme destination : Montauban et Agen ! Car il faut le rappeler toujours, la LGV c’est pas pour aller à Perpignan (même si on veut nous faire miroiter ce projet insensé vu que l’existant suffit). Ni à Cahors.

Or la LGV ce sont des milliards et tout particulièrement pour les Toulousains car l’Etat se désengage comme les autres collectivités territoriales et le privé ne veut pas mettre un sou.

Pour le Grand Toulouse, le Conseil Général de Haute-Garonne et le Conseil Régional, il faudra compter trois milliards d’euros si la LGV se fait !

Trois milliards au dépens de quoi ?

Les candidats croient que l’effet d’image TGV est telle qu’ils n’osent rien dire car dénoncer la LGV risque d’être impopulaire. Faut-il ici redonner tous les arguments ?

Dénoncer la LGV est populaire à partir du moment où une alternative existe : faire plus et mieux pour le train du quotidien.

L’effet d’image fonctionne seulement parce que la question ne fait jamais débat au moment des campagnes électorales or si un grand élu a peu d’impact sur l’emploi par exemple, c’est lui qui est maître du sujet LGV. Et qu’on ne vienne pas nous dire qu’un tel investissement pourrait créer de l’emploi ! C’est ridicule. Mais bon, attendons de voir la suite de la campagne électorale. Tout lecteur de ce blog qui a une information sur le sujet, nous sommes preneurs.

Jean-Paul Damaggio

Tag(s) : #toulouse, #LGV

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :