Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Malvy décide de dénoncer la SNCF et aussitôt les élus PG à la Région décident de dénoncer Malvy. Au dernier vote du budget régional les Verts ont présenté un amendement pour économiser l'argent d'une LGV inutile, amendement qui n'a pas été soutenu par les élus PG, qui confirment avec cette déclaration qu'ils ont un champ du regard très étroit. Malvy, avec la complicité des journalistes qui l'interrogent pour La Dépêche, fait le maximum pour masquer le coût de la LGV. Les élus PG ne lui compliquent pas la tâche puisqu'ils font de même ! Quand va-t-on pouvoir discuter globalement du ferroviaire avec en main toutes les cartes ? La question est urgente pour TOUS !!! J-P Damaggio

Communiqué de Nicole Frechou et Guilhem Serieys

Conseillers régionaux du Parti de Gauche

Service TER en Midi-Pyrénées : le prix de l’austérité

On ne peut plus accepter les dysfonctionnements sur les liaisons TER du quart Nord-Est de Midi-Pyrénées. Mais quels en sont les raisons? Principalement les suppressions de personnels et réductions de dépenses engendrées par la recherche de rentabilité de la SNCF contre les intérêts des usagers, des cheminots et de la Région.

Pour améliorer les conditions de transports, il faut redonner des moyens au service public ferroviaire et à son directeur régional! La SNCF est une entreprise dont le capital est 100% public. Elle est donc soumise aux orientations gouvernementales. Le Parti politique de M. Malvy est majoritaire dans toutes les instances décisionnelles du pays. Depuis le changement de gouvernement, le directeur national de la SNCF a été maintenu dans ses fonctions et pas une virgule n'a été changée à la feuille de route libérale que lui avait tracée N. Sarkozy.

Se battre pour la qualité du service rendu par la SNCF ne peut passer que par la condamnation des politiques d'austérité menées par le gouvernement et par la défense des moyens du service public. Le reste ressemble fort à l'arbre qui cache la forêt. Les élus du Parti de Gauche tiennent à affirmer leur soutien à tous les cheminots et usagers qui défendent le service public ferroviaire menacé par les orientations européennes et gouvernementales.

Aussi, ils rappellent que malgré le retrait de la plainte de la SNCF contre les militants qui avaient participé le 7 décembre dernier à des actions militantes pour la défense des postes et des ouvertures de gares sur la ligne Brive-Rodez, le procureur le République maintien ses poursuites. Nous invitons Martin Malvy à agir auprès du gouvernement pour que les auditions de ces militants soient suspendues.

Tag(s) : #Malvy, #élections, #LGV, #train

Partager cet article

Repost 0