Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A la demande de Monsieur Tournayre nous avons accepté de rencontrer la liste pour rappeler l’actualité de la LGV. Un débat passionnant où il s’avère que les présents en connaissaient déjà un bout sur l’aspect local, connaissance replacée ensuite dans le contexte général.

Si toutes les listes consacraient une heure de discussion interne sur le sujet je pense que ça ferait avancer le débat démocratique. Donc :

1) TER : Pompignan est à côté de la gare de Grisolles où le parking est largement plein, et la liste réfléchit à un accès à pied. Très bien. Encore mieux si les horaires des trains étaient adaptés, et s’ils n’étaient pas bondés.

2) Le covoiturage ? La SNCF n’a pas compris qu’entre la question du temps et celle du budget, de plus en plus de gens privilégiaient la question du budget donc y compris pour aller à Paris, le covoiturage (grâce à internet) fait un bon en avant. Et la SNCF crie à la concurrence déloyale…

3) Les expropriations ? Il y a les cas douloureux qu’il faut aider mais depuis 2010 les autorités n’arrêtent pas de répéter que les expropriations c’est pour demain matin alors que la loi est connue : rien avant la DUP prévue pour fin 2015.

4) L’enquête d’utilité publique ? C’est le point à l’ordre du jour et c’est le point sur lequel les conseillers municipaux devront se prononcer. Dire qu’il y a mieux à faire avec la ligne existante, qu'avec la LGV, ce n’est pas refuser de prendre en charge les questions concrètes comme les indemnisations, la continuité des chemins, les protections sonores etc.

5) Et les impôts ? Pour un projet qui coûte 8 milliards d’euros (et 10 en comptant les aménagements annexes), on est en droit de se demander qui va payer et la réponse est connue : les contribuables. Il y aura aussi augmentation du billet mais s’il augmente trop il y a moins de voyageurs et s’il y a moins de voyageurs la ligne est encore moins rentable etc.

6) Aménager la ligne existante à Pompignan aussi : pourquoi jamais la moindre protection phonique le long des voies ? pourquoi ne sont-elles pas protégées par un grillage ? pourquoi l’effort pour transformer les passages à niveau a cessé ? Car tout l’argent va aux LGVs…

Nous avons laissé notre propre documentation à un auditoire particulièrement attentif.

Nous ne cesserons de répéter que l’essentiel sur ce dossier, c’est le respect des idées émises, c’est la volonté d’argumenter, c’est le droit à l’échange. Et nous sommes satisfaits d’une telle rencontre qui ne préjuge pas des décisions qui seront prises par les uns et par les autres (car l’unanimité n’est pas forcément de mise sur un tel dossier), puisque l’étude de la question est en marche. Nous rappelons que le débat est ouvert car sauf Europe Ecologie qui a une position claire en faveur des lignes existantes, les autres partis, tout le long de la ligne, sont divisés, au PS, au PCF ou à l’UMP. Jean-Paul Damaggio

Rencontre avec la liste Tournayre
Tag(s) : #élections, #LGV, #pompignan

Partager cet article

Repost 0