Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Petit Journal largement présent à la conférence de presse en a rendu compte en utilisant pour une part les observations que j'ai pu écrire moi-même. Je ne vais pas m'en plaindre... Jean-paul damaggio

Le Petit Journal Mercredi 19 mars 2014

Le Projet d'Organisation de la Ligne des Territoires (POLT)

Quel avenir pour le train Paris - Toulouse?

'Il y a quelques temps, trois associations avaient sollicité le cabinet Claraco pour une étude indépendante concernant la ligne POLT (Paris - Toulouse par Limoges). Lundi soir, en gare de Montauban, Bernard Faucon- Lambert coprésident d'Alternative LGV 47 et Jean-Paul Damaggio d'Alternative LGV Midi-Pyrénées ont révélé les éléments clefs de la première approche fournie par les experts, lors d'une conférence de presse. Cette étude a mis en avant quatre points principaux :

1. Depuis 20 ans, la ligne POLT est marginalisée, coupée en tronçons et même ridiculisée après avoir été un fleuron de notre système ferroviaire. Or cette ligne est une épine dorsale, un axe très utile en tant que ligne mais aussi en tant que croisement ferroviaire pour un véritable aménagement du territoire. Pourquoi faut-il passer par Montpellier pour aller de Bordeaux à Lyon quand il existe une ligne transversale qui passe par Limoges mais dont les trains intercités ont été remplacés par des TER ?

2. En ce qui concerne la vitesse, une expérience a été réalisée par le Cabinet Claraco : le trajet Toulouse-Paris par le POLT pourrait se faire en 4 h 22 au lieu de 6 h actuellement.

3. La ligne POLT a une composante économique et sociale qui se vérifie avec le train ECO qui a été mis en place. Cela s'explique facilement puisqu'elle est amortie depuis longtemps mais il ne s'agit pas cependant d'y mettre seulement des trains poubelles.

4. Justement, il est grand temps de remplacer les Intercités défectueux et le parc pléthorique de la SNCF permet d'affecter immédiatement à POLT des rames TGV standard sans avoir à créer une sous série aux caractéristiques bridées. Le TGV reliant Brive à Lille démontre parfaitement la faisabilité d'une telle affectation.

1 milliard d'euros pour la POLT

Dans son rapport, le cabinet Claraco évoque également le côté financier du projet : "Le ministre des transports a promis 1 milliard d'investissement sur le POLT pour le contrat 2014­2024. Reste à savoir si l'effort sera réservé pour se porter sur l'année 2023 ou carrément différé."

Les promesses se renouvellent mais de trop nombreuses décisions sont pour l'instant restées sans suite. Tant d'atermoiements politiques peuvent avoir des conséquences désastreuses sur la sécurité. Après un avertissement sans frais en mai 2012 à Mercuès, le drame de Brétigny et son bilan sont là pour rappeler à la réalité !

La conférence de presse sur le Petit journal
Tag(s) : #POLT, #montauban, #LGV, #médias

Partager cet article

Repost 0