Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le comice agricole sur le secteur de Valence se déroule chaque année dans une commune différente, heureuse initiative décentralisatrice. Et tant qu'opposant à la LGV, il y a bien longtemps, nous nous étions installé à celui du Pin.

Cette année, la LGV a été évoquée par le Conseiller général M. Astruc mais les lecteurs de La Dépêche liront seulement ceci : "(…) et le conseiller général Christian Astruc n'ont pas manqué de soulever leurs craintes de voir à terme disparaître les petites communes et les cantons. Jean-Michel Baylet a tenu à rassurer tout le monde : «Il n'est pas question de toucher à un seul cheveu de nos communes. Le premier ministre que j'ai rencontré cette semaine m'a assuré que les départements ruraux comme le nôtre seraient préservés dans la prochaine réforme territoriale», a répondu le sénateur."

Même si le Petit Journal ne paraît plus que deux fois par semaine il a eu la place d'en dire plus et si, comme La Dépêche, il a publié la photo de Jean-Michel Baylet et son ombre, il a aussi publié celle d'Yvon Collin depuis longtemps effacé des pages du journal de la démocratie. Botkowitz n'a jamais eu non plus, l'honneur des colonnes du journal, et pourtant il a été élu maire de Verdun !

Bref, qu'a dit Christian Astruc au sujet de la LGV :

"Cet environnement qui va être fortement contrarié sur le canton d'Auvillar par la construction de la prochaine LGV. Plus que jamais, nous devons être unis pour défendre les intérêts de tous les administrés impactés par le passage de la LGV sur leur propriété et pour la mise en place d'aménagements environnementaux. A moins qu'aux vues de la situation financière de notre pays, le projet soit annulé…"

Comme toujours nous retenons le positif et le négatif :

- le positif consistant à évoquer l'éventualité d'une annulation du projet devant Baylet lui-même en personne…

- le négatif dans le sens où il faut s'unir pour défendre les expropriés mais pas s'unir pour sauver les finances de notre pays ! D'autant que Christian Astruc n'a pas eu un mot en séance du Conseil général quand il s'est agi de voter le financement de Bordeaux-Tours acquis à l'unanimité de cette institution !

Jean-Paul Damaggio

 LGV : Astruc censuré sur La Dépêche
Tag(s) : #baylet, #LGV, #montauban, #médias

Partager cet article

Repost 0