Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'écoute avec intérêt l'émission La Voix est libre sur France 3 et donc celle d'aujourd'hui sur la LGV.

J'ai été heureux d'écouter un pro LGV : Sacha Briand conseiller régional UMP et maire adjoint de Toulouse. Avec la nouvelle municipalité de Toulouse on ne savait pas la position exacte de Moudenc sur le sujet :vu le coût de l'affaire qui va frapper le budget du Grand Toulouse comment accepter le projet ?

Sacha Briand se révèle un Pro-LGV ordinaire sans un argument sérieux. Il a beau répéter la clef magique "attractivité" il ne peut l'appuyer sur rien de sérieux. Marie Delaplace est l'universitaire qui a travaillé le sujet et elle comme d'autres ont démontré qu'il n'y a rien à attendre pour le développement économique. La Cour des Comptes a fait de même. Quand il parle d'"Un formidable outil pour assurer le maintien de l'emploi" là aussi sur quels exemples s'appuyer ?

Et pour faire plus sérieux il met tout le monde dans le même bateau : "Nous savons TOUS que ce sera un facteur de développement économique."

Or TOUT le monde sait que ce propos est sans fondement. Même à RFF !

Gérard Onesta a donc eu la tâche facile : "Nous n'avons pas l'argent pour ce projet." Et il a rappelé qu'en économisant 4 milliards on pouvait atteindre presque les mêmes performances en rénovant les lignes existantes, un travail beaucoup plus créateur d'emplois! Pour reprendre le TOUS de Sacha Briand, disons le, TOUS savent que les incidents sur les TERs viennent de passages à niveaux qu'il faut remplacer par des franchissements de voies différents.

Quant au modèle répété par un entrepreneur, qui ferait de Montauban, l'Aix en Provence de Toulouse c'est se moquer du monde. La vallée de la Garonne ne sera jamais la vallée du Rhône et heureusement !

Suite à cette émission trois regrets que j'ai communiqué à une responsable :

-Pas un mot des intervenants pour expliquer le fonctionnement de l'EUP, expliquer que les citoyens peuvent intervenir, expliquer comment ils peuvent intervenir.

-Pas un mot sur les associations qui se battent depuis cinq ans contre le projet et mieux que ça, un ancien opposant devenu maire de Saint Jory vante les mérites de cette LGV !

-Pas un mot sur la ligne POLT, ce Paris-Toulouse économique, plus écolo car plus court et moins consommateur d'énergie, qui vient d'être sacrifié sur l'autel de la LGV. A partir de 2017 pour passer par Limoges en train, il faudra prendre le TER jusqu'à Brive ! Ce projet affiché aujourd'hui par la SNCF n'est pas surprenant : partout où il y a la LGV les autres grandes lignes sont éliminées. Jean-Paul Damaggio

EUP :Gloire aux Pro-LGV
Tag(s) : #enquête d'utilité publique

Partager cet article

Repost 0