Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alors que je me plaignais que la candidate Front de Gauche aux sénatoriales ne dise rien sur la LGV j'ai eu droit à ce commentaire que je reprends :

"arrêté de ns souler avec votre alternative les associations comme vs ns font perdre du temps sur quelque chose qui se fera et j en suis le premier impacté."

Avouons-le, cette opinion est souvent partagée et en particulier chez les impactés. Elle a le "mérite" d'éviter de penser la question. Car même si la personne est sûre que la LGV va se faire, elle conserve le droit de répondre à la question : "est-elle utile ?" question qui reste au cœur de l'Enquête d'utilité publique ? Mais souvent des habitants jugent qu'ils ne sont pas capables d'avoir une opinion alors ils se réfugient derrière l'affirmation : "elle va se faire donc occupons nous d'autre chose !"

Des militants ont démontré que l'autoroute Pau-Langon serait une catastrophe économique mais elle s'est faite tout de même ; et c'est bien une catastrophe économique !

Pourquoi en sommes nous là ? Car les géants du BTP ne cherchent qu'une chose, construire, et à d'autres de faire le bilan de l'utilité ! On leur dirait de construire des pyramides, ils construiraient des pyramides !

En conséquence, écrire qu'il faut user son temps à autre chose, c'est oublier que cet autre chose va fonctionner comme le dossier LGV ! Opposer les luttes entre les bonnes et les mauvaises (la LGV devenant une mauvaise lutte) c'est toujours rendre service au système.

Ainsi je n'ai jamais opposé ceux qui veulent défendre à juste titre leurs intérêts personnels (mur antibruit, indemnisation, compensation etc.) et ceux qui dénoncent le principe même de la LGV car l'un n'empêche pas l'autre entre gens honnêtes ! On peut juger la LGV inutile, et dans le cas où elle risque de se faire, intervenir pour modifier le tracé, proposer les aménagements etc.

En fait et c'est ma conclusion, beaucoup préfèrent prendre la tangente plutôt que de s'exprimer sur le fond car il n'est pas bon de dénoncer ce que les plus hautes autorités promeuvent ! Elles peuvent parfois avoir raison. Dans le contexte politico-économique nouveau elles démontrent de plus en plus souvent qu'elles fonctionnement contre l'intérêt commun. J-P Damaggio

Tag(s) : #enquête d'utilité publique

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :