Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EUP : Le mensonge du jour

Pour alerter sur l'EUP La Dépêche propose un bel article où dès le début on répète le même mensonge :

"Cette fois, ça y est : la grande consultation a démarré pour le Grand projet du Sud-Ouest (GPSO) qui verra en 2024 la mise en service de la ligne à grande vitesse de Bordeaux à Toulouse. Un immense chantier à l'issue duquel nous gagnerons deux heures pour aller à Paris (5 h 30 actuellement)."

Si vous lisez le document de l'EUP vous y apprendrez qu'après la mise en route de Bordeaux-Tours, Toulouse sera à 4 h 22 de Paris.

Nous avons démontré que les données de RFF sont fausses mais le journaliste de La Dépêche fait encore plus fort (après des centaines d'autres) en laissant croire que Bordeaux-Toulouse va faire gagner deux heures quand avec les données de RFF il est facile d'observer que c'est 1 h 10 pour le cas où le trajet durerait 3 h 10 ! Sauf qu'un point est à accorder au dit journaliste : en disant 5 h 30 il laisse entendre que le dit trajet sera donc (moins deux heures) de 3 h 30 !.

Nous savons que c'est nettement moins si les trains perdent 15 minutes à s'arrêter à Montauban et Agen (c'est le temps officiel qui englobe le temps de l'arrêt, du freinage, et de l'accélération, les TGV accélérant moins vite que les vieux trains !). Voilà pourquoi si les TGV s'arrêtent dans une ville, ils ne s'arrêtent pas dans l'autre.

Et si le document d'enquête de l'EUP rappelait le nouveau temps du Paris-Toulouse en 2017 pour montrer qu'ajouter Bordeaux-Toulouse ce n'était pas fondamental ?

Jean-Paul Damaggio

EUP : Le mensonge du jour
Tag(s) : #enquête d'utilité publique

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :