Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alors que Rousset faisait voter un voeu en faveur du GPSO au Conseil Régional Aquitaine le groupe Aquitaine Région Citoyenne proposait un voeu pour que ce sujet colossal fasse l'objet d'un débat spécial en novembre en séance plénière du Conseil Régional. Bien sûr ce voeu a été refusé. Le voici :

Vœu Aquitaine Région Citoyenne

Séance plénière du 20 octobre 2014

VOEU

ASSEMBLEE PLENIERE EXTRAORDINAIRE

Exposé des motifs :

Michel DELPUECH, préfet de la région Aquitaine, préfet de la Gironde, coordonnateur de l'enquête publique des lignes nouvelles GPSO, a signé le 25 août dernier, avec les préfets des quatre autres départements concernés par les lignes nouvelles, l'arrêté relatif à l'ouverture de l'enquête publique pour la réalisation des lignes nouvelles entre Saint-Médard-d'Eyrans (33), Saint-Jory (31) et Dax (40).

Le même jour ont été signés respectivement par le préfet de la Gironde et le préfet de la Haute- Garonne les arrêtés prescrivant l'ouverture des enquêtes publiques pour les aménagements ferroviaires au sud de Bordeaux (AFSB) et les aménagements ferroviaires au nord de Toulouse (AFNT).

Ces trois enquêtes publiques se dérouleront du 14 octobre au 8 décembre 2014. Le projet de lignes nouvelles Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax constitue avec les aménagements ferroviaires au sud de Bordeaux et au nord de Toulouse, les trois opérations de la première phase du Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest. Le projet de lignes nouvelles consiste en la création de deux lignes ferroviaires nouvelles aptes à la grande vitesse représentant un linéaire de 327 km de section courante entre Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax, possédant un tronc commun entre Bordeaux et le sud Gironde. Ces lignes nouvelles se raccordent au réseau ferré national au sud de Bordeaux à Saint-Médard d'Eyrans, au nord de Toulouse à Saint-Jory (ligne Bordeaux-Sète), ainsi qu'au nord de Dax à Saint- Vincent-de-Paul (ligne Bordeaux-Hendaye)

Compte tenu de l'importance évidente que ce projet porte pour la structuration de nos territoires, compte tenu du débat citoyen qu'il soulève auprès des aquitains.

Voeu

Le Conseil Régional d'Aquitaine organisera dans le courant du mois de novembre 2014, comme il l'a fait pour la reforme territoriale, une plénière extraordinaire à fin d'éclairer par un débat constructif et contradictoire la portée financière, environnementale et économique de ce projet

Gérard Boulanger. Patrick du Fau de Lamothe. Patrick Beauvillard. Stéphane Guthinger.

EUP : Le débat refusé
Tag(s) : #enquête d'utilité publique, #bordeaux

Partager cet article

Repost 0