Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voici une autre forme de contribution à l'EUP qui met en valeur le lien entre le ferroviaire côté TER, et le ferroviaire côté LGV. Il est toujours difficile de faire le lien entre les deux arrêts car ce n'est pas le même public qui est touché. C'est un texte argumenté de Patrick Puech.

Monsieur le Président de la Commission d’enquête publique sur la LGV Bordeaux-Toulouse

Je soussigné ……………………………….., domicilié à …………………………………………………………

Code postal ……………………………….. Commune ………………………………………………………………………..

Il m'arrive régulièrement d'utiliser le train pour me rendre à Toulouse. Ma première gare de proximité est celle de Valence d'Agen dans le 82. Les habitants autour de Valence d’Agen ont à leur disposition, pour se rendre à la métropole de Midi Pyrénées, quatre trains dans la journée (directs, sans être obligé d'aller faire le tour à Agen). Ce qui qui est, vous en conviendrez, très limité pour une utilisation fonctionnelle. Le prix est de 33,20€ pour un aller retour Valence d'Agen-Toulouse au tarif normal, en voiture cela me revient à 36,5€ me dit Mappy. Sur le plan concurrentiel le prix du train n'est pas des plus attractifs.

J'ai donc quelques propositions à vous faire. En premier lieu une baisse sensible du prix du billet. A préférer les contraintes d'horaire à la liberté de la voiture individuelle cela passe par un prix attractif. Je ne dois pas être le seul à penser cela car dans son rapport d'octobre 2014 la cour des comptes nous dit ; « la période récente a vu apparaître un changement de comportement d’une partie des consommateurs, pour qui le prix devient plus important que la durée du trajet. ». Cela est encore plus vrai pour les déplacements de proximité, plus fréquents et moins soumis à l'arbitraire du choix.

Le prix, la ponctualité, le confort, la fonctionnalité, voilà ce que j'attends d'un service de transport ferroviaire.

Le projet LGV ne répond pas à ses attentes.

Il semblerait que notre pays soit en situation financière difficile. Alors utilisons l'argent pour répondre aux besoins de la population. Cela passe par la rénovation et la modernisation des lignes existantes, seul investissement raisonnable aujourd'hui qui puisse allier l'attractivité du transport ferroviaire à l'intérêt général.

Tag(s) : #enquête d'utilité publique

Partager cet article

Repost 0