Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A la séance du 29 octobre du Conseil régional Midi-Pyrénées, Guilhem Serieys est intervenu en déposant un vœu pour s'élever contre l'hypothèse d'un arrêt de la ligne POLT à Brive et contre la libéralisation favorisant les bus.

Belle défense de la ligne POLT qui heurte si peu Martin Malvy qu'il votera le vœu. Car en effet aucun lien n'est fait avec la construction des LGV dont les présidents de Région sont autant friands à Limoges qu'à Toulouse (et pour Toulouse on peut y ajouter le FdeG).

Dans le dossier de l'EUP de la LGV Limoges-Poitiers il y avait un document étudiant l'impact de la LGV sur la fréquetation de la ligne POLT.

Dans le dossier de l'EUP de la LGV GPSO ce document n'existe même pas car il est entendu que la ligne POLT n'existera plus en 2017 en tant que grande ligne. Une petite discussion s'instaure alors sur une question de vocabulaire. Charles Marziani précise que la gare de Cahors ne peut pas être déclassée comme le craignent certaines personnes… car de toute façon elle n'est pas classée dans la terminologie de la SNCF. On se comprend, classée ou pas, Cahors n'aura plus d'arrêts pour aller directement à Paris.

Avec un terminus à Brive, donc sans les voyageurs qui descendent ensuite, la SNCF va vite considérer que le terminus du POLT sera à Limoges.

Jean-Paul Damaggio

POLT : Intervention au Conseil régional du FdeG
Tag(s) : #POLT

Partager cet article

Repost 0