Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui dit grande vitesse dit, le moins d'arrêts possibles. Au vu des difficultés annoncées sur Bordeaux-Tours, RFF a indiqué par avance que dans le cadre du GPSO, les trains partant de Toulouse n'auraient aucun arrêts entre Bordeaux et Paris mais ils ont laissé dans le flou les arrêts à Montauban et Agen.

Avec ce qui se passe sur Bordeaux-Tous le feuilleton de l'irresponsabilité continue, comme le confirme cet article des Echos qui cache cependant l'essentiel. Il cache que derrière il y a Vinci qui a besoin de plus de trains pour ses propres bénéfices et Vinci ne va pas démordre de ses exigences. Donc la SNCF est prise dans la tenaille dans laquelle l'entreprise est placée par les politiques qui sont les irresponsables de l'équipe. Chaque jour nous découvrons un monde de plus en plus sidérant ! En effet malgré les folies de Bordeaux-Tours il faut continuer avec Limoges-Poitiers et peut-être avec le GPSO. Quand il y a tant à faire par ailleurs ! JPD

Article des Echos

A 72 ans, Jean Auroux reprend du service. Selon nos informations, le ministre du Travail de François Mitterrand, auteur en 1982 des lois qui portent son nom sur la refondation des relations sociales en entreprise, a été désigné pour jouer les médiateurs dans les discussions tendues qui s’annoncent entre la SNCF et les collectivités locales. Ces dernières ont cofinancé la future liaison TGV entre Tours et Bordeaux, ligne qui doit être inaugurée en juillet 2017.

Les litiges que Jean Auroux devra aplanir trouvent leur origine dans les difficultés éprouvées par l’Etat pour boucler le financement du projet, en 2009-2010. Pas moins de 58 collectivités locales, parmi lesquels 5 conseils régionaux, 19 départements et 34 communautés de communes ou d’agglomération, ont été sollicités pour apporter 1,3 milliard d’euros au total.

Différents sur les contreparties au financement

Et toutes ont posé leurs conditions. Elles « ont subordonné leur participation à l’obtention d’avantages multiples », comme l’a relevé il y a 3 mois un rapport de la Cour des comptes. La pièce centrale de ces contreparties a été la signature d’une « convention de desserte » entre l’État, Réseau ferré de France (le gestionnaire du réseau) et huit collectivités locales. La puissance publique s’y engage à « maintenir un haut niveau de qualité pour la desserte ferroviaire des gares » de Châtellerault, du Futuroscope, de Poitiers, d’Angoulême et de Libourne. C’est-à-dire à conserver au minimum pour ces gares intermédiaires le nombre de dessertes TGV en 2009. Entre Angoulême et Paris, la convention prévoit, par exemple, 22 liaisons quotidiennes directes, aller ou retour.

Problème : la SNCF, qui est censée appliquer cette convention, a été tenue à l’écart des discussions. Et l’entreprise publique fait savoir de moins en moins discrètement qu’elle n’appliquera pas ces dispositions « tout simplement parce qu’elles sont inapplicables », explique un cadre.

Des collectivités crient à la trahison

Principal grief, la multiplication des arrêts intermédiaires entre Paris et Bordeaux reviennent à saper l’intérêt de bâtir une ligne 100% TGV. « Les arrêts fréquents font disparaître les avantages liés à la grande vitesse et affectent la rotation des rames qui constituent un élément important de rentabilité », a d’ailleurs confirmé la Cour des comptes. Les collectivités locales crient à la trahison , plusieurs cessant même de payer les sommes qu’elles devaient acquitter.

Jean Auroux aura donc besoin de tout son sens du dialogue pour amener chaque camp à faire des concessions. Il lui faudra aller vite : pour des raisons techniques, la grille des dessertes de la nouvelle ligne doit avoir été calée à l’été 2015.

Entre autres arbitrages, la SNCF viendrait d’ailleurs de décider, contrairement à une hypothèse insistante (« Les Echos » du 14 janvier) de faire passer sa future ligne Ouigo Paris-Bordeaux par la ligne 100% TGV, et non par la ligne classique qui subsistera en parallèle.

Lionel Steinmann

Tag(s) : #bordeaux, #tours, #LGV
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :