Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Deux élus expliquent comment ils ont obtenu satisfaction :

Marie-Françoise Perol-Dumont (sénatrice, présidente du Conseil général). « Nous avons dû faire du forcing jusqu’au bout auprès de l’Élysée et de Matignon. La France ne peut plus fonctionner avec de telles oppositions dont le comportement et la tenue ont été, à certains moments, tout à fait limite. Pour autant, l’heure du repos n’est pas encore arrivée. »

Alain Rodet (député). « Limoges est une grande ville ferroviaire et sa gare TGV sera l’une des seules en centre-ville. Vendredi, c’était très compliqué d’appeler l’Élysée et Matignon, et nous étions presque gênés de le faire, mais nous devions le faire, à deux jours de la date butoir. Quand j’ai appelé l’Élysée, un conseiller du président m’a affirmé que la question serait réglée dans un quart d’heure! »

Nous étions presque gênés de le faire ! C'est le presque qui compte ! Jean-Paul Damaggio

Tag(s) : #limoges LGV rénovation lignes existantes

Partager cet article

Repost 0