Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pendant longtemps sur le site du Conseil général du 82 il n'y avait rien sur la LGV. A présent je tombe sur cette présentation bateau qui se garde bien de mettre les points sur les i. Je commente au fur et à mesure ce texte. JPD

Texte du conseil général et en rouge mes commentaires

La Ligne à Grande Vitesse Bordeaux-Toulouse

La Ligne à Grande Vitesse reliant Bordeaux à Toulouse traversera notre département sur 67 km. Dès 2024, la réalisation de cette ligne bénéficiera au dynamisme de l'ensemble du Sud-Ouest français et inscrira notre territoire au cœur du réseau européen de la grande vitesse ferroviaire (c'est comme si elle était déjà faite alors que...).

Cette ligne permettra de réduire à 1 heure les temps de parcours pour se rendre à Bordeaux et à 3h10 pour atteindre Paris. Le Tarn-et-Garonne sera desservi par une gare située sur la commune de Bressols qui accueillera les services TGV et TER. Sa réalisation engendrera de l'emploi durant la période de chantier et représente un enjeu majeur de dynamisme économique et social futur du département (les destructions de terres, maisons et entreprises, ça n'existe pas ?)

Les procédures d’aménagements fonciers

Lors de la réalisation d'un grand ouvrage linéaire, le code rural impose au maître d'ouvrage, en l'espèce Réseau Ferré de France, de remédier aux dommages causés en donnant la possibilité aux territoires concernés d'engager une procédure d’aménagement foncier agricole et forestier (on appelle aménagement les destructions irrémédiables). Depuis le 1er janvier 2006, le Conseil général est responsable de ces procédures et anime les commissions d’aménagement foncier.

L'engagement du Conseil général de Tarn-et-Garonne

Convaincue de l'intérêt majeur de ce projet comme générateur de développement économique de notre territoire (toutes les études, et tant d'analyses disent pourtant le contraire), l'Assemblée départementale soutient sa réalisation. Pour autant, le Conseil général se mobilise pour accompagner les communes impactées et s'assurer que le maître d'ouvrage apporte des réponses satisfaisantes aux élus et populations impactées. Ainsi, l'Association des Territoires Traversés par la LGV a été créée en 2010 et regroupe le Conseil général et l'ensemble des communes directement concernées en Tarn-et-Garonne (combien de réunions pour cette association depuis 2010, quel bilan pour le Monsieur LGV embauché par le Conseil général ?).

Les grandes étapes du projet

2005 : Débat public de la ligne Bordeaux-Toulouse

2009 - 2013 : Études et concertation pour la définition du tracé

2014 : Enquête d'utilité publique (on attend le bilan après les élections)

Fin 2015 - début 2016 : Déclaration d'Utilité Publique (en fait pour juin 2016 !)

2017 - 2018 : Démarrage des travaux (en un an les appels d'offre pourraient être bouclés alors que dans tous les cas précédents il a fallu au moins 5 ans !)

2024 : Mise en service

Qui en bénéficie ?

Grâce à la réalisation de ce projet :

Les Tarn-et-Garonnais pourront se rendre rapidement au cœur des grandes métropoles (et beaucoup moins dans les villes moyennes du pays !).

De nombreux emplois seront créés. Sur des projets similaires, on estime que 6 000 emplois direct et indirects sont générés au plus fort du chantier dans le BTP, l'hôtellerie, la restauration, les transports, la communication et tous les services du quotidien. (le 6000 emplois est plus correct que tant d'autres données fantaisistes donc maintenant vous faites le rapport entre 6000 emplois créés et 9 milliards investits !)

Les entreprises locales bénéficieront directement de nouveaux marchés. (oui pour les campings et les carrières mais non pour les autres activités alors que la rénovation des lignes existantes pourrait mieux aider le tissu industriel local).

 

Bilan : rien sur le coût car c'est un détail. Rien sur le fait que le CG finance déjà. Rien sur le fait qu'il finance alors que ce n'est en aucun cas dans ses obligations. Rien sur le fait que le système TER est à la ramasse. JPD

Tag(s) : #montauban, #LGV

Partager cet article

Repost 0