Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tout le monde attend la suite des événements en Tarn-et-Garonne mais nous savons déjà que pour la LGV les questions ont bougé.

Nous avions attiré l'attention sur le cas de Christian Astruc sur le sujet.

Voir ICI.

Christian Astruc, maire de Dunes, avait été censuré sur La Dépêche car il avait évoqué devant J-M Baylet l'éventualité d'un échec du projet de LGV. Pendant l'EUP, avec d'autres maires du secteur, il a opté pour une attitude autonome en finançant un avocat pour mieux exprimer une réponse et si, au départ, nous étions plutôt critique vis-à-vis de la démarche, le texte de l'avocat nous a agréablement surpris en articulant les critiques locales et les critiques globales contre le projet.

Pour cette élection départementale, Christian Astruc s'est vu opposé, même au second tour, un candidat soutenu par J-M Baylet. Dans les réunions publiques, il a évoqué avant même les questions, le problème de la LGV en affirmant clairement qu'il refuserait de financer le projet. Il se pose moins la question de la rénovation des lignes existantes mais il faudra suivre l'avenir.

Dans tous les cas les blocages anti-démocratiques du passé... c'est du passé !

Jean Paul Damaggio

Tag(s) : #élections, #LGV

Partager cet article

Repost 0