Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous relayons l'action de ce jour des amis du Lot et Garonne. Le document donné à la presse. JPD

3 avril 2015

Conférence de presse commune

associations et élus du département.

De la coordination 47

Raisons d’être de cette manifestation :

  • Suite aux conclusions EUP avec avis défavorable de la Commission d’Enquête concernant le projet GPSO
  • Réponses aux réactions des grands élus
  • pression sur le gouvernement.

Souligner le travail extrêmement important des 21 membres de la Commission pendant 9 mois pour étudier le dossier de 16000 pages A3, analyser les contributions et multiplier les questions au porteur du projet.

  1. Une première en France pour un projet de cette importance :
  • Comportement injurieux envers ceux, qui en masse, ont soumis leur contribution ( 20000) contre ce projet : citoyens et Elus.
  • On oublie le nombre considérable d’élus et de citoyens qui se sont prononcés contre le projet.
  • La commission a souligné le climat de cette consultation donnant « une bonne image de la démocratie participative » et qu’elle a eu « plus affaire à des citoyens responsables qu’à des gardiens de postures ».
  • Les Grands Barons vont tenter une nouvelle fois de faire pression sur le Gouvernement pour inverser la décision et satisfaire leur ego mais pas ou peu d’exemples en France pour des projets de cette importance.

2 ) Des arguments majeurs contre le projet ne sont jamais évoqués :

  • La rentabilité du projet dont les conséquences à terme seront impossibles à supporter.

« La Commission n ‘est pas convaincue de la rentabilité affichée, et c’est un euphémisme ».

  • « Le paradigme unique de la seule vitesse pour qq voyageurs ».
  • Le prix des billets, du fait des coûts des péages réduisant le nb de passagers et générant un impact catastrophique sur la rentabilité de l’exploitant (12 à 15000 emplois supprimés et réduction des ressources pour la mise à niveau des lignes et trains du quotidien).
  • La rentabilité de ce projet est nulle. Ceci correspond à la tactique habituelle de RFF (erreurs, tricheries, pressions politiques ???) de baisser les coûts et augmenter le nombre de passagers (Cour des comptes).
  • La grande vitesse n’enclenche pas automatiquement de développement économique : métropolisation et encore ( PWC), territoires intermédiaires (TAG). Encore moins, si le train ne s’y arrête pas (Agen et Montauban).
  • L’alternative : RFF n’a jamais étudié sérieusement d’alternative à la LGV et a même manipulé les chiffres et les faits pour tuer et ridiculiser notre projet.
  • On peut faire de la Grande Vitesse sur les lignes traditionnelles. Voir les autres pays européens.
  • Les LGV ne sont pas une solution d’avenir pour des distances courtes < 400 kms, encore moins si arrêts.
  • Notre alternative est moderne, performante et est 4 à 5 fois moins couteuse.
  • On nous présente comme des ringards, des inconséquents ou des « écolos attardés ». Les arguments avancés par les Grands Barons sont injurieux (Fatwa sur les LGV) voire ridicules (« lignes du XIX siècle » ou impossibilité d’avoir des trains de vitesse différentes sur les lignes).

3 ) Avec les Elus opposés au projet de LGV, nous allons demander une entrevue au Ministre

  • Pour lui expliquer et montrer notre opposition à ce projet néfaste pour la collectivité, injustifié, abominablement onéreux, peu efficace et destructeur d’environnement.
  • Et bien sûr, lui demander de l’abandonner.

MERCI DE VOTRE PRESENCE ET À BIENTÔT

Tag(s) : #action associations

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :