Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sur TLT Malvy François Simon

Quelques mots sur TLT où face aux arguments de Martin Malvy, on a les réponses de François Sion.

Pour Malvy, qui réduit l'avis défavorable à une raison, l'argument du coût est dans l'air du temps. Mais dans 50 ans le coût sera amorti. Sans investissement on n'aurait rien fait. Sa mauvaise foi va jusqu'à invoquer la commission Duron qui aurait désigné comme prioritaire cette LGV Bordeaux-Toulouse. Je pense que cette façon de lire les rapports a dû inciter les commissaires de l'EUP du GPSO à préférer l'avis défavorable à un avis favorable avec de fortes réserves, car les fortes réserves auraient été oubliées par les médias et les élus. Pour la commission Duron rappelons que la priorité à Bordeaux-Toulouse c'était à deux conditions ; s'il y avait les finances et sans la LGV Bordeaux-Dax. Deux conditions non respectées.

François Simon rappelle les 8 raisons de l'avis défavorable. Et il est le seul à indiquer les beaux effets possibles de la rénovation des lignes existantes. Car pour nous le NON à la LGV ne vaut rien sans la rénovation des lignes existantes. J-P Damaggio

Tag(s) : #enquête d'utilité publique, #LGV

Partager cet article

Repost 0