Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Communiqué de presse du 7 mai 2015 :

Nous, associations, coordinations et organisations de 6 départements d’Aquitaine et Midi-Pyrénées, dont une délégation sera symboliquement présente le jeudi 7 Mai 2015 à Bordeaux devant l’Hôtel de Région, déplorons que les promoteurs des LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Espagne s’obstinent à soutenir un projet dont on sait qu’il est contraire à l’intérêt général et qu’il contribuerait à accélérer le déclin du transport ferroviaire.

Le projet des LGV Bordeaux/Toulouse et Bordeaux/Dax est un mauvais projet.

Après les assises du ferroviaire, après les rapports Bianco et Auxiette, après le rapport Duron, puis le rapport de la Cour des Comptes, allant tous dans le même sens, à l’issue d’une enquête publique Lignes Nouvelles au cours de laquelle, malgré un fort lobbying des partisans du projet, 93% des contributions se sont révélées défavorables, les commissaires enquêteurs ont choisi la voie de la sagesse et confirmé à leur tour ce que nous disons depuis 10 ans, à savoir que le projet des LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax est néfaste pour la collectivité, pour les territoires et pour la pérennité des transports ferroviaires.

Ce n’est pas seulement le rapport des commissaires enquêteurs que l’on tente de broyer aujourd’hui, c’est la démocratie.

Pour tous ceux qui ont cru en la vertu des débats publics et qui croient encore que l’enquête publique est un acte important de démocratie participative, la manifestation des porteurs d’intérêts privés, réunis sous la bannière d’un Président de Région, pour exiger la poursuite d’un projet manifestement contraire à l’intérêt général, est un déni de démocratie.

Après Notre Dame des Landes et Sivens, un passage en force sur les LGV, contre l’avis du public et de la commission d’enquête, serait très mal perçu des citoyens.

Ceux qui, sous la pression des lobbies, signeraient une Déclaration d’Utilité Publique pour un tel projet, porteraient une lourde responsabilité devant le peuple et devant l’Histoire.

Les alternatives ne doivent plus être retardées.

Les associations, coordinations et organisations opposées au projet demandent que les solutions alternatives moins chères, moins destructrices des territoires et plus utiles aux usagers - amélioration et modernisation de l’existant sur Bordeaux / Dax, Morcenx / Mont-de-Marsan, Bordeaux / Toulouse et POLT (Paris / Orléans / Limoges / Toulouse)- soient mises en œuvre sans plus tarder, afin de répondre aux besoins en transports du quotidien.

La résistance se renforce et la mobilisation s’amplifie.

Après les manifestations qui ont cumulé des dizaines de milliers de personnes sur les territoires menacés, de Toulouse à Bordeaux et de Bordeaux à Hendaye, après les pétitions regroupant des dizaines de milliers de signatures, l’enquête publique a connu à son tour une mobilisation sans précédent et s’est soldée par les avis défavorables des commissions d’enquête Lignes Nouvelles et Aménagements Ferroviaires au Nord de Toulouse (AFNT).

Dans ce contexte, les associations et organisations signataires rappellent leur détermination sans faille et totale à faire échec dans l’intérêt de tous à ce mauvais projet, jusqu’à son abandon définitif.

L’erreur est humaine, mais s’obstiner dans l’erreur est une faute... nous serons toujours là pour le rappeler.

Contacts presse : Jacques DOUSSET (Coordination 47) 06 12 71 31 11

Denise CASSOU (Coordination 33) 05 56 62 99 57 / 07 86 03 77 61

Signataires :

Coordinations :

ACCRiL (Association de Coordination des Citoyens et Riverains Landais)

Alternative LGV Midi Pyrénées

CADE (Collectif des Associations de Défense de l’Environnement – Pays Basque)

Coordination 47

Coordination Vigilance LGV 33

Fédérations régionales ou départementales :

Aquitaine Alternatives, Fédération Départementale des Chasseurs du Lot-et-Garonne, Fédération SEPANSO Aquitaine, Fédération SEPANSO Gironde, Fédération SEPANSO Landes

Organismes professionnels :

Organisme de Défense et de Gestion (ODG) Sauternes-Barsac

Syndicats agricoles :

Confédération Paysanne 33

Associations départementales :

Amis de la Terre 31, Amis de la Terre Landes, ATTAC Landes, ATTAC Pays Basque, BIZI, COBARTEC (33 - Association d’usagers affiliée à la FNAUT), SEPANLOG (47), SEPANSO Dordogne, SEPANSO Pyrénées Atlantiques.

Associations locales :

ACE Hendaye (64), ADIRH (64), Ahetze Arbonne (64), AHTri Ez Senpere (64), Arcangues-Bassussarry (64), ASEP d’Angeville (82), Association des ramasseurs de champignons des Landes de Gascogne (47), Association des Riverains du Seignanx (40), Association Longévité des Valeurs Garanties à Benesse Maremne (40), Biarritz pour les voies existantes (64), Biriatou (64), Collectif Ascain LGV ni ici ni ailleurs (64), Collectif de Défense des Riverains de la LGV de Carcenponson (40), Collectif des " habitantsdesaintselve" (33), Comité de défense de la D22, (64), Défense du patrimoine Caudecostois (47), Écocitoyens du Bassin d'Arcachon (33), La Mirande (47), LAB (64), LEA (Landes Environnement Attitude) (33), Les Amis du Barthos (33), Les Barthes de Tarnos (40), LGPE (Landes Graves Palus Environnement) (33), LGVEA (Landes Graves Viticulture En Arruan) (33), Mouguerre Cadre de Vie (64), Ni à Gourbera ni Ailleurs (40), Ni à Labenne ni Ailleurs (40), Nivelle-Bidassoa (64), Non à la LGV (Lacourt Saint Pierre 82), Non aux voies nouvelles LGV (64), Protégeons Donzac (82), Qualité de Vie dans le Canton de Houeillès (47), Saint-Pierre d’Irube Cadre de Vie (64), Sauvegarde de St Cirice (82), Sauvegarde des Landes et coteaux de Gascogne (47), SEVE (33), TEG (Tous Ensemble pour les Gares) (82), Tous Groupés Vigilants (47), Très Grande Vigilance à Boé et Val de Garonne (47), Très Grande Vigilance en Albret (47), Très Grande Vigilance en Brulhois (47), Ustaritz Défendre l’Environnement (64), Vie et patrimoine (64), Villefranque Cadre de Vie (64), Vivre à Lucbardez (40).

Tag(s) : #action associations

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :