Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Duron : LGV et POLT

 

A la page 45 du nouveau rapport Duron nous lisons un propos qui nous est agréable puisqu'il confirme nos analyses sur la concurrence malheureuse entre la LGV Limoges-Poitiers et la ligne POLT. Il y a là, cohérence, avec le rapport Duron sur la LGV, sauf que depuis le gouvernement a pris des décisions : signature de la DUP Limoges-Poitiers ! Dois-je penser que le gouvernement va retenir du rapport tous les éléments les plus mauvais pour les aggraver ?

J-P Damaggio

"Rapport Duron TET

Une vision ambitieuse pour la ligne POLT serait de nature à apporter une réponse aux besoins de mobilité exprimés par l’ensemble des agglomérations et territoires traversés par la ligne. De ce point de vue, elle peut constituer une alternative au projet de ligne à grande vitesse Poitiers Limoges qui n’apporterait des gains de temps de parcours ne bénéficiant qu’à Limoges et aux territoires plus au Sud. Ce projet de ligne nouvelle entraînerait surtout de facto la fin de la ligne POLT au sens de radiale structurante. De surcroît, cette ligne à grande vitesse ne pourrait permettre de faire l’économie des investissements nécessaires au maintien en l’état de l’infrastructure de la ligne classique (1,5 Mds €), et au renouvellement à terme du matériel roulant malgré cette perte du caractère structurant de la ligne classique Paris – Limoges. Au finale, l’estimation globale de l’investissement sur le barreau LGV et sur la ligne POLT s’élèverait à environ 3,8 milliards d’euros. La commission estime d’une manière générale qu’à la construction de lignes à grande vitesse devrait être privilégiée la mise en place de lignes Intercités renforcées. Elle relève en ce sens le choix fait par l’Allemagne de ne pas multiplier les lignes à grande vitesse, en privilégiant la convergence vers des lignes d’une vitesse maximale de 250 km/h. La commission tient enfin à attirer l’attention des décideurs politiques sur la nécessité qu’il y a d’assurer une cohérence des choix publics en matière d’investissements d’infrastructure et de services ferroviaires. Ceux-ci devraient être décidés pour répondre aux besoins de mobilité des populations, et leur être adaptés. Dans le cas où des projets de lignes à grande vitesse seraient poursuivis dans les délais prévus, les conséquences qu’ils auraient sur le schéma de desserte, l’offre et les caractéristiques du matériel roulant TET à acquérir devront être prises en compte."

 

Tag(s) : #limoges LGV rénovation lignes existantes

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :