Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Montauban : Louis Gallois au secours de la LGV

Une réunion en famille, en catimini, sans risque de voix opposées, a fait que Louis Gallois a pu raconter n'importe quoi sur la LGV, du haut de son piédestal de compétence. Et la raison d'être de la question était de pouvoir faire un peu de propagande sur le sujet avec par exemple cet article du journal municipal de la ville de Montauban. Notons que pour une fois on ne parle pas de Montauban à 2 h 40 de Paris, mais notons quelques absurdités :

- "fin de l'enclavement ferroviaire" : comme si le train ne passait pas à Montauban depuis 1856 ! Et pour les marchandises comme pour les voyageurs. Sait-il M. Gallois qui le train perd sur toute la ligne (voyageurs et marchandises) depuis l'an 2010 ?

- "travaux publics" : en effet avec 10 milliards d'investissement il serait étrange que les travaux publics ne soient pas concernés mais lesquels et à quel prix ?

- "dynamisme et activité renforcée" : même la SNCF n'ose plus avancer cet argument !

- "décongestionner Blagnac" ? Or il dit en même temps que les vols en moins vers Paris, se feront à l'International, donc c'est seulement un déplacement de trafic.

- "donner le moral" ? Là c'est très fort : un endettement sur cinquante ans c'est donner le moral quand on sait aujourd'hui que la dette est l'instrument des banques pour mettre à genoux les peuples !

- "la mobilisation de l'ensemble des décideurs locaux" ? Ils sont tellement mobilisés qu'ils refusent de payer le Bordeaux-Tours tout en votant pour, car voter dans un tel cas ça ne coûte pas un sou !

- "impérieuse nécessité de la réalisation du projet" ? Et que dire des commissaires de l'EUP qui donnent un avis défavorable ?

Que M. Louis Gallois vende ses promesses mais en bonne démocratie qu'il le fasse face à des opposants… J-P Damaggio

 

 

Article du journal Ma Ville de l'été 2015

L'arrivée de la LGV sur notre territoire : un projet utile, attendu et légitime

Ce jeudi 25 juin, l’ancien Président de la SNCF et d’EADS, Président du conseil de surveillance de PSA Peugeot Citroën, Louis Gallois a répondu à l’invitation du Club des Ambassadeurs du Grand Montauban dont il est également Président d’honneur, et de Brigitte Barèges, Présidente du Grand Montauban, pour échanger sur ce sujet majeur de l’arrivée de la Ligne à Grande Vitesse sur notre territoire. Devant un parterre de près de 300 personnes, après avoir rappelé son attachement à sa ville natale, Louis Gallois, en présence du Préfet et du Président du Conseil départemental, a livré sa vision des perspectives qui seront offertes à notre agglomération, notre département mais aussi à la future grande région Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon avec l’arrivée de la LGV Bordeaux-Toulouse : fin de l’enclavement ferroviaire, perspectives économiques en terme de travaux publics et d’emploi, dynamisme et attractivité renforcée autour de la construction d’un nouveau quartier de gare à Bressols et développement de la zone économique de Grand Sud Logistique. Il a notamment rappelé que « l’un des intérêts de cette LGV est de décongestionner l’aéroport de Blagnac qui pourra ensuite se développer à l’international ». Selon ce capitaine d’industrie Français mondialement reconnu, « dans le monde entier le TGV est considéré comme un atout considérable pour la France. Il serait anormal que la boucle du grand sud reliant Bordeaux à Marseille ne soit pas raccordée par le TGV ». Pour lui, « il y a encore de la place en France pour des lignes TGV. La France, à l’ouest de l’Europe, doit disposer d’un réseau de communication qui la relie au reste de l’Europe ». « Le TGV permet une desserte rapide qui évite un trafic aérien excessif. C’est un moyen de transport écologique et économique », a confirmé Louis Gallois questionné sur l’avenir du train, avant d’ajouter « qu’il souhaite que la France ait de grands projets structurants. Pas uniquement pour l’économie mais aussi parce que c’est ça qui donne le moral aux gens ! » Louis Gallois a salué la mobilisation de l’ensemble des décideurs locaux qui travaillent de concert pour que le projet voit le jour précisant que « la LGV est une formidable chance, mais elle se construit ». En effet, pour la première fois, le Tarn-et-Garonne s’est présenté uni et fort autour d’un projet structurant pour son territoire. D’une seule voix, l’ensemble des décideurs politiques (Etat, Département, Ville, agglomération, maires des communes limitrophes), des acteurs économiques et des représentants des chambres consulaires ont témoigné de l’impérieuse nécessité de la réalisation de ce projet. Voilà un signal fort adressé à l’Etat qui doit se prononcer sur l’avenir de ce projet avant la fi n de l’été !

Tag(s) : #médias, #montauban, #LGV

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :