Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Barèges, toujours pro LGV

Comme toujours, le bulletin du Conseil départemental du 82 donne la parle aux groupes politiques. Celui de Brigitte Barèges, appelé les non-inscrits, propose un texte concernant la LGV. Avec enfin une donnée presque exacte : "Montauban-Paris en 3 heures" et non en 2 h 40 comme elle le disait depuis toujours. Bientôt on arrivera à la donnée officielle : 3 h 10.

Si ce texte aurait pu être signé par son adversaire, J-M Baylet, il contourne ce qu'a répété son allié, Christian Astruc : pas de financement de la LGV.

Un ami a eu l'occasion de discuter avec une élue du groupe Barèges (Monique Ferrero) et a pu vérifier que nous sommes encore loin d'une bonne connaissance du dossier chez les nouveaux élus. Avec d'autres maires, Christian Astruc a, pendant l'enquête d'utilité publique, commandé une étude à un avocat, une étude qui lui permet de bien connaître les divers éléments du projet.

Souhaitons qu'une discussion publique permette d'en finir avec l'argument des 10 000 emplois attendus qui n'est jamais mis en lien avec le coût : 10 milliards ! Si je fais le rapport j'obtiens 1 million d'euros par emplois créés pour cinq ans ! A suivre. J-P Damaggio

 

Voici le texte du groupe des non-inscrits :

"Après le lancement des audits promis sur les finances et les ressources humaines, le premier d’entre eux, concerne le projet de Ligne à Grande Vitesse que nous appelons de nos vœux et qui mettra le Tarn-et-Garonne à 3 heures de Paris et à 20 minutes de Toulouse, avec la création d’une Gare TGV à Bressols, ainsi qu’une sortie d’autoroute sur l’A62 à Montech, en cohérence avec la zone Grand Sud Logistique. Ce projet permettrait enfin de désenclaver nos territoires et de donner un coup d’accélérateur aux entreprises de BTP et aux créations d’emplois (plus de 10 000 attendus)."

Tag(s) : #conseils généraux

Partager cet article

Repost 0