Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J'ai vu mourir sa LGV

 

Le lien vers le conte J'ai vu mourir sa LGV

 

Un jour (en septembre 2012) j'ai été fatigué par le débat d'experts vu que face aux opposants à la LGV, les autorités ne savaient utiliser que les arguments… d'autorité et j'ai écrit un conte… Vu qu'aujourd'hui on dit partout que la LGV se fera, je l'ai relu (je l'avais un peu oublié) et je l'ai plus que jamais trouvé d'actualité. Même si le livre papier est toujours disponible, je le mets en ligne. Jean-Paul Damaggio

 

Premiers mots du conte :

Il était une fois une ville qui s’appelait TooLoose car elle avait tout perdu. Certains l’auraient installée à Poitiers pour être près de Paris, les plus frondeurs à Perpignan pour être près de Barcelone, et les plus échevelés, rois de la galéjade, entre Aix et Marseille pour être près de Milan. Malheureusement la géographie avait installé TooLoose à TooLoose.

De là l’invention de Tooloosains audacieux qui finirent par développer un moyen de transport surprenant, laissant les bateaux aux ports, et les trains sur les rails, pour passer par les airs. L’avion, mot dont l’origine n’est même pas occitane allait devenir le devenir de la ville si terrestre qu’était TooLoose.

C’est alors que trois mousquetaires furent pris d’amour pour une belle princesse qu’ils firent descendre du ciel sur la terre. Elle s’appelait Vitesse et pouvait sur des rails faire mieux que l’avion, mettant ainsi TooLoose à la place de Poitiers ou de Lyon, car Paris restait l’horizon, et tant pis pour Barcelone et Milan. Ou comment être fasciné par l’avion quand on aime les trains !!!

….

Tag(s) : #LGV, #toulouse
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :