Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog



En marche vers la COP21 et suivant le tracé de la LGV Bordeaux-Tours qui laisse une plaie béante dans nos belles régions, nos marcheurs ce sont fais interpellés pour " S'être introduit sur le domaine privatif de la voie ferrée de la LGV affecté au transport public ferroviaire, avoir circulé sur l'emprise et marché le long de la voie pendant quelques kilomètres et de ce fait perturbé la circulation des trains."
Il ne faut pas oublier l'accusation d'un autre des marcheur d'avoir écrit sur leurs soit disant "Ouvrages d'art" à la craie...
Sachant que les promeneurs empruntent déjà les voies longeant la LGV, que nos marcheurs n'ont jamais pu emprunter la voie en elle même vu qu'il est assez difficile de marcher sur du balast..
Sachant de même que donc les marcheurs n'ont pu empêcher la circulation de trains de maintenance roulant à 10 km/h et passant toutes les heures ....
Sachant enfin que ce chantier est libre d'accès et qu'aucune infraction n'a été commise.
Les accusations sont ridicules, et leur (dé)marche légitime, ne les laissons donc pas faire un exemple et les inculpés n'ont pas a sortir de ce tribunal la tête basse comme après avoir reçu une fessée !
Montrons notre détermination et lançons un message clair à tous les promoteurs de ces projets destructeurs !

!!! ON LACHE RIEN !!!!

Nous lançons donc un appel à soutien au tribunal de grande instance d'Angoulême le 19 Février à partir de 8h.
Emmenons donc de quoi mettre un joyeux bordel et de quoi partager une collation entre tous les gens que nous avons croisé sur la route !!!

Le procès aura lieu à 8h30, prenons donc ce temps pour marquer notre détermination et nous rencontrer autour d'un pique-nique devant le tribunal.
Banderolles, casserolles et autres instruments sont les bienvenus, car de nombreux médias seront au rendez vous.

http://marchezadagencop.noblogs.org/…/cap-sur-la-cop-case-…/

Tag(s) : #action associations
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :