Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans le journal Le Populaire un long article fait le point sur le rail à partir d'une conférence de presse de la CGT Cheminots. Notons au sujet du POLT :

 

"Au printemps, le préfet Philizot, chargé des trains d’équilibre des territoires, doit rendre ses préconisations. La CGT redoute le « démantèlement de l’axe » et l’arrivée retardée du nouveau matériel, dont l’horizon, selon Benoît Lematelot, est passé de 2018 à 2022. « Demain, la question de Limoges comme cul-de-sac de la ligne se pose », prévient Roger Gorce (dirigeant de la CGT). « On nous présente la ligne TGV Sud-Ouest Atlantique comme l’épine dorsale de la région, ajoute-t-il. Mais c’est un leurre : ce n’est pas une épine dorsale, c’est une scoliose. »

La réponse de la Région. Sur ce point-là, en revanche, Renaud Lagrave (vice-président transports) est plus dissert. « On n’accepte pas les propositions faites par la SNCF », prévient-il. L’élu régional a déjà vu le ministre des Transports et rencontrera le préfet Philizot lundi. « On est dans un bras de fer, les négociations sont difficiles », prévient-il."

 

Voilà des informations qui montrent que dans les couloirs, l'heure des décisions approchant, la bagarre fait rage et c'est sans doute aussi vrai à Bordeaux qu'à Toulouse. Mais vive les couloirs pour négocier et à nous de compter les points ensuite !

J-P Damaggio

Tag(s) : #limoges LGV rénovation lignes existantes

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :