Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Dépêche n'y va pas par quatre chemins : il désigne comme nouvelle piste de financement des lieux communs vides de sens. J'aurais préféré assister à la réunion évoquée pour en faire un compte-rendu objectif, mais aimablement interdit d'y participer, je suis donc obligé de m'appuyer sur ce compte-rendu très tendancieux. Par exemple, pour Delga le titre dit pas de PPP sauf… un bon PPP et Chauzy évoque l'apport de fonds souverains (vieille idée d'Emmanuelli). Valoriser le foncier autour des gares sauf que le financement de l'entourage des gares n'est pas connu pour les collectivités. Et la note sera déjà salée. L'Europe pour Montpellier-Perpignan qui n'a pas encore eu l'enquête d'utilité publique !

Ne mélangeons pas tout : l'urgence c'est le GPSO puisque le premier coup de pioche est voulu en 2017 et là, personne ne le fera sans savoir qui paie ! Or, pour Tours-Bordeaux il a fallu quatre ans entre les premières négociations et le premier coup de pioche !

Ah ! la durée de la dette ! évoquée par Rousset en guerre contre les plans de financement TER de Ségolène Royal ! Lui aussi nous amuse car plus la durée est longue plus le coût est important !

Ils étaient tous au rendez-vous : Jean-Luc MOUDENC, Président de Toulouse Métropole Philippe SAUREL, Président de Montpellier Méditerranée Métropole Michel DUCHENE, Vice-président de Bordeaux Métropole en charge des Grands projets d’aménagement urbains Renaud LAGRAVE, Vice-président de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes chargé des infrastructures, des transports et des mobilités Georges MERIC, Président du Conseil Départemental de la Haute Garonne Carole DELGA, Présidente de la Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

Il semble que Baylet annoncé n'ait pas fait le voyage. Et ils ont bavardé....

Et un atelier a travaillé sur lES RETOMBÉES SUR L’EMPLOI ET L’ATTRACTIVITÉ avec Bruno CAVAGNE, Président de la FNTP Didier LOURDIN, Ancien Directeur du Développement Durable et des Transports de l’EPAD Marc ABADIE, Directeur du réseau et des territoires de la Caisse des Dépôts Didier GARDINAL, Président de la CCI Midi-Pyrénées !

Total un peu de com pour ne rien dire. Jean-Paul Damaggio

Article La Dépêche

De nouvelles pistes de financement pour la future LGV entre Toulouse et Bordeaux ont été évoquées hier lors d'une grande réunion avec tous les élus du Grand Sud.

Hier c'était une unanimité dont on n'a pas l'habitude en politique. élus de gauche, de droite et du centre de tout le Grand Sud sont venus à Toulouse pour pousser la ligne LGV entre Toulouse et Bordeaux et ses prolongements vers la Méditerranée. Et ils ne sont pas venus les mains vides à l'invitation d'Euro Sud Transports, ce think tank présidé par Jean-Louis Chauzy. Le but était d'«innover pour financer» les lignes à grande vitesse du Sud-Ouest car le projet Bordeaux-Toulouse est au point mort.

La déclaration d'utilité publique sera publiée le 8 juin prochain mais les 6,8 milliards d'euros de financement (9,1 milliards avec tous les aménagements) sont loin d'être sécurisés. «Malgré les difficultés, il faut rester unis et ne rien s'interdire en matière d'inventivité pour faire aboutir ses projets» a lancé Jean-Louis Chauzy, par ailleurs président du Conseil économique, social et environnemental régional (Ceser). Face aux difficultés budgétaires des 58 collectivités locales de Midi-Pyrénées qui s'étaient engagées au cofinancement de la LGV, plusieurs pistes nouvelles ont été évoquées.

Allonger la durée de la dette.

C'est une des principales pistes privilégiée hier. «Il faut raisonner sur un siècle et étendre le système de prêt car ces infrastructures dureront plusieurs générations» a proposé dans un message vidéo Alain Rousset, le président de la grande région Aquitaine. Des emprunts très long terme pourraient en effet rendre la charge plus supportable pour les collectivités locales. La Caisse des dépôts a ainsi porté à 45 ans ses offres de financement pour le Grand Paris. Un exemple à suivre pour tous les élus présents hier. «Il faut aller au-delà des 40 ans. On y travaille avec la Banque européenne d'investissement que je rencontre fin avril à Bruxelles» a rajouté Carole Delga, présidente de Région.

Faire appel à des fonds souverains.

Parti du constat que l'état ne peut pas tout faire, Jean-Louis Chauzy, a lancé l'idée de faire appel à des fonds étrangers souverains pour boucler les financements. C'est d'ailleurs ce qui se passera pour l'itinéraire européen E9 entre Ax-les-Thermes-Puysserda en Espagne qui doit passer à 2x2 voies. Adossé à ASF (Groupe Vinci), le montage fera rentrer un fonds souverain dont l'identité n'a pas été révélée.

Mieux valoriser le foncier autour des gares.

L'arrivée de la LGV transforme les centres-villes comme à Bordeaux. à Toulouse, le projet Toulouse Euro Sud-Ouest qui concerne 135 hectares autour de Matabiau (bureaux, commerces, hôtel…) peut permettre de valoriser au mieux le foncier permettant d'abonder le financement de la LGV.

Davantage de financements de l'Europe.

Le tronçon grande vitesse entre Montpellier et Perpignan a obtenu des crédits européens pour financer ses études. «L'Europe doit participer à l'interconnexion ferroviaire plus qu'elle ne le fait» a plaidé Alain Rousset, soutenu par Alain Juppé qui ne veut pas faire de Bordeaux un terminus mais une étape vers Bordeaux puis Montpellier.

Tous les élus présents ont insisté pour que l'état réunisse «au plus vite» le comité des financeurs de la LGV Bordeaux-Toulouse afin que le premier coup de pioche soit donné dès que le TGV arrive à Bordeaux à l'été 2017.

Delga ne veut plus de «PPP»

Si les nouvelles formes de financement séduisent la présidente de Région, Carole Delga ne veut plus entendre parler de partenariat Public-privé (PPP). «On ne doit pas partir sur ce dispositif. Je ne ferme pas la porte à un partenaire privé mais un PPP sur le modèle LISEA de Tours-Bordeaux, il n'en est pas question» a tranché l'élue. Elle est plutôt favorable à une maîtrise d'ouvrage publique de type SNCF-état. Lisea est la filiale du groupe Vinci chargée d'exploiter cette nouvelle ligne pendant cinquante ans. Gil Bousquet

Tag(s) : #médias, #gpso, #finances

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :