Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je me suis demandé pourquoi Carole Delga montrait quelques réticences concernant la gare de Manduel et j'ai vite compris : son "ministre des transports" est de Nîmes, il est PCF, et le PCF de Nîmes ne veut pas de cette gare tout en étant heureux du contournement de Nîmes Montpellier (CNM). Avec cette question sur le coût. Comme sur la ligne Tours-Bordeaux (voir Angoulême), la construction des dites gares intermédiaires ne sont pas directement liées à la construction de la ligne si bien que demain quand il faudra des arrêts à Nîmes, vu le temps "perdu" ça va être très dur. La dite gare de Manduel n'est pas encore en enquête d'utilité publique avec ensujite la DUP, la construction etc bref ce n'est pas un projet pour demain. Comme pour la gare de Bressols si la LGV se faisait ! Bel exemple où on ne peut ps avoir le beurre et l'argent du beurre à savoir la grande vitesse et des arrêts dans les gares de ville oyenne. J-P Damaggio

 

 

Conseil Communautaire du 29 Mars 2016

Intervention de Sylvette Fayet

Conseillère Municipale et Communautaire membre du PCF

Délibération 19- Projet urbain multimodal de Nîmes Métropole LGV - Approbation des objectifs de l'opération d'aménagement de l'Avenue de la Gare Nouvelle de Nîmes Manduel Redessan et proposition des modalités de concertation.

Monsieur le Président et chers Collègues,

Vous soumettez à notre Assemblée une délibération portant sur plusieurs points.

Si nous nous félicitons du contournement ferroviaire de Nîmes Montpellier, nous tenons à rappeler que le contrat passé avec Oc’via pour ce contournement, ne comprend pas la construction des gares. Pour ce qui est de la gare de Manduel, vous avez pris la fâcheuse et trompeuse habitude de faire croire à un coup parti. Une opération irréversible. Alors que celle-ci n’a pas dépassé le stade de l’intention : pas de projet élaboré, pas d’enquête publique, pas de contrat. Etes-vous en mesure aujourd’hui de nous présenter le coût de la gare nouvelle et surtout les engagements financiers clairs des partenaires ?

Oui, nous défendons le maintien de la gare TGV en cœur de Ville, desservie par les TGV , avec la réalisation d’un raccordement à Saint Bres, tel qu’il était prévu à l’origine dans le CNM , et d’un raccordement à l’Ouest de Nîmes en utilisant la ligne du Grau-du-Roi aménagée.

La desserte de la gare de Nîmes est possible contrairement à certaines contre-vérités. Cette desserte n’aurait pas un coût supérieur à celui d’une nouvelle gare avec les travaux connexes de desserte, de parkings notamment. La gare actuelle de Nîmes est plus efficace, plus pertinente, plus rationnelle pour encore plusieurs décennies du fait aussi du passage du fret dès 2018 sur la ligne de contournement.

Vous nous faîtes délibérer aujourd’hui sur des modalités de concertation d’un projet urbain multimodal, faisant une fois encore l’impasse sur la question de fond du maintien de la gare en Centre-ville de Nîmes.

Vous nous dîtes que la concertation sera aussi ouverte aux élus de Nîmes Métropole, aux partenaires territoriaux et ensuite au grand public.

Je vous rappelle que la concertation est une obligation fixée par le code de l’environnement et que la concertation que, vous, vous auriez dû organiser pour les élus de l’Agglo, aurait dû être en amont de vos décisions, ce qui n’est pas le cas.

 

Tag(s) : #Nîmes

Partager cet article

Repost 0