Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Rail à Castelsarrasin (suite)

Le propos d'une participante a de quoi nous inquiéter. Faute d'obtenir le questionnaire à la gare de Castelsarrasin, elle l'a demandé à la gare de Toulouse et après plusieurs questions on lui a dit : "Ah oui, le questionnaire où il n'y a que les questions 14 et 15 qui sont "utiles" ?" (je n'ai pas noté le mot exact mais c'est l'esprit). Cette observation indiquait ainsi que l'enquête c'était surtout pour tester le soutien à la LGV qui est traité à en 14 et 15.

Pourquoi des inquiétudes ? Car nous n'aurons aucun moyen pour vérifier que les résultats affichés à des questions biaisées sont justes. Avec l'EUP les observations et réactions étaient publiques donc nous avons consulté les registres, les commentaires sur internet, nous avons faits nos calculs, et nous nous sommes trouvés d'accord avec le décompte clair et net des commissaires :12 000 contributions avec 13% seulement en soutien direct à la LGV et parmi ces soutiens nous avions pu noter que la CCI de Toulouse, après l'envoi d'un message type à utiliser pour dire OUI, avait été suivie par 112 personnes.

Bref, une enquête pour dire demain : 70% des gens sont pour la grande vitesse ?

Et dans le même temps aucune réponse concrète à des questions précises :

- une part de TIPP a été orientée vers le paiement de la LGV : depuis l'avis des commissaires les sommes ont-elles été orientées vers d'autres dossiers ?

- comment dire oui à la LGV dans l'introduction au dossier et interroger sur la LGV ensuite ?

- va-t-on avoir des comités de ligne ?

- etc.

Quand au prétexte de la saturation de la ligne pour justifier la LGV seule la CGT ose encore l'employer pour des lignes où autrefois le trafic fret était cent fois plus fort ! Nous avons obtenu le nombre de trains circulant et l'utilisation de la voie est de l'ordre de 50% !

Jean-Paul Damaggio

Tag(s) : #etats généraux

Partager cet article

Repost 0