Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réu de Grisolles et La Dépêche

La Dépêche a rendu compte de la réunion de Grisolles. Les adjoints grisollais aux côtés de Jean-Paul Damaggio./ Photo DDM-MV

Publié le 03/05/2016 à 03:54, Mis à jour le 03/05/2016 à 08:16

Une autre politique ferroviaire au cœur du débat

Organisée par l'association Alternative LGV Midi-Pyrénées, une réunion publique s'est tenue à l'Espace socioculturel en présence de Jean-Paul Damaggio, des adjoints au maire de Grisolles Mélanie Jeangin et Philippe Sabatier. Au cours de cette soirée divers sujets autour, du train, de la LGV et des transports ont été abordés.

L'amélioration du train à Grisolles (situé à 20 minutes de Toulouse) a été l'une des préoccupations de l'assistance. Le train ne concerne en effet qu'environ 10 % de la population. Est-ce que les aménagements ferroviaires Nord Toulouse dont la Déclaration d'utilité publique a été signée en janvier vont améliorer la situation ? Il a été rappelé que comme pour la LGV, les commissaires ont rendu sur ce dossier un avis défavorable car le projet ne vise pas à améliorer le train du quotidien mais se cale sur les deux voies nouvelles de la LGV. «Le train c'était pour aménager le territoire or il est conçu à présent pour favoriser les métropoles (moins d'arrêts intermédiaires). En tant que transport collectif, il devient nettement plus cher que le transport individuel par voiture.

Dans l'échange vivant ou parmi la trentaine de présents, beaucoup ont participé, il a été pointé du doigt le manque de ponctualité, les trains bondés, l'absence de cadencement, du champ de désolation de la gare de triage de Saint-Jory.

Quelle alternative au TGV à 10 milliards d'euros ?

La relance de la ligne Paris-Orléans-Limoges-Toulouse a été évoquée, après la décision du Conseil d'État de casser la déclaration d'utilité publique de la LGV Limoges-Poitiers. Il a été rappelé qu'il faut travailler à une alternative à la LGV, projet à 10 milliards. Quant à l'intermodalité il a été demandé quelle devienne plus que jamais un objectif car les différents transports collectifs peuvent être complémentaires. «Pour Grisolles comme pour les autres haltes, seul l'échange d'expériences peut entamer la construction d'une autre politique ferroviaire» a-t-il été conclu. La Dépêche du Midi

Tag(s) : #médias

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :