Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand approche une session du Conseil général du 82 Baylet fait feu de tout bois. Lui d'abord en met une couche, puis il invite le préfet à faire de même et ensuite La Dépêche manipule le compte-rendu de la session du Conseil général ! Des décisions ? Mais de qui et lesquelles? Lisez-bien l'article qui ne fait référence à aucune décision ! Dans deux ans on saura qui paie et en attendant il faut avancer ! Plus ridicule tu meurs ! La gare de Bressols est validée depuis 2005 mais le préfet ne le sait pas car Baylet ne le lui a pas dit ! Nous avons rencontré les services du préfet mais visiblement il n'a pas tenu compte de nos propos qui lui furent rapportés ! "9 maisons acquises" c'est pas d'aujourd'hui et c'est une part minime du nombre d'expropriations qui devrait se monter à la centaine et plus si la demande d'Astruc était retenue (étendre les expropriations à 250 mètres). Bref du bluff répété sans fin ! JPD

 

Propos recueillis par Laurent Benayoun.Publié le 18/06/2016 à 08:16

LGV : des décisions enfin…

L'affaire n'est pas encore pliée mais elle avance. C'est le constat, dressé hier soir, à Montauban par le préfet Pierre Besnard. A l'issue de deux réunions, l'une sur la Ligne à Grande vitesse (LGV) avec la plupart des élus (mais pas Christian Astruc président du conseil départemental) et l'autre autour du comité dit gare, censée réfléchir à la fameuse gare de Bressols, l'heure est à l'optimiste mesuré : «J'ai pu enregistrer la volonté de toutes les collectivités d'aboutir, expliquait Pierre Besnard, même si quelques communes, traversées par la ligne, sont réticentes. Mais il y a aussi le principe de réalité sur le financement. Nous avons désormais une véritable dynamique de travail et nous sommes prêts à avancer». On n'en est pas encore à savoir qui donnera quoi même si l'Etat et les deux grandes régions Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon et l'Aquitaine pourraient s'organiser dans le cadre d'un établissement public et entraîner derrières elles les départements et les agglomérations. Il faudra bien se partager les 6 milliards d'euros prévus pour le tronçon Bordeaux-Toulouse : «D'ici deux ans, on saura qui paiera quoi, assure le préfet de Tarn-et-Garonne. Mais durant cette période, il faut avancer». L'avis favorable du conseil d'Etat et la parution de la Déclaration d'Utilité Publique ont accéléré le mouvement.

Le préfet a obtenu la validation de la gare de Bressols. Un groupe de pilotage a été mis en place sur cette question. Il étudiera les aménagements indispensables autour de cette future gare pour faire face à l'accroissement de la population notamment. ASF a, en outre, accepté le principe d'une étude sur la création d'un échangeur sur l'A62 à Montech, qui devrait être lancée cette année.

Les choses avancent, pas forcément à grande vitesse, mais elles avancent….

9 maisons acquises

Le grand projet du sud-ouest (GPSO) est composé des lignes nouvelles Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax pour un tracé de 327 km de lignes nouvelles, irriguant le quart Sud-ouest de la France et reliant la péninsule ibérique au réseau européen à grande vitesse.

En Tarn-et-Garonne, le projet comprend 70 kms de ligne et traverse 29 communes de Dunes à Pompignan. L'emprise prévisionnelle pour le Tarn-et-Garonne est de 934 hectares. A noter que selon André Bayle, chef de mission à SNCF Réseau,, 30 habitations sont sur le tracé dont 9 déjà acquises…

Tag(s) : #montauban

Partager cet article

Repost 0