Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Communiqué :

LGV : Reporter de 15 ans au moins, les LGVs

Une commission pluraliste du Sénat constate après un travail minutieux ce que nous disons depuis des années : à investir dans le ferroviaire il y a mieux à faire que de se lancer dans les projets de LGV.

Pour la première fois des élus confirment de très nombreux rapports d'experts, et pour le GPSO ils confirment le bien fondé de l'avis défavorable des commissaires de l'Enquête d'Utilité Publique (EUP).

Mais nos grands élus locaux sortent l'artillerie pour dénoncer ce rapport. Le maire de Toulouse parle de "coup de couteau dans le dos" et la présidente de la Région d'impossible marche arrière comme si tout était déjà décidé !

A titre d'exemple on peut leur rappeler qu'une Déclaration d'Utilité publique a été signée par le Tribunal Administratif de Toulouse pour prolonger la ligne B du métro à Toulouse et que Moudenc d'abord puis Delga ensuite ont imposé la marche arrière renvoyant au néant des années d'études.

Les mécontents du rapport du Sénat devraient répondre avec des arguments, mais voilà un mot qui semble perdre toute son utilité pour les obsédés d'une voie ferrée inutile.

Contrairement à Moudenc-Delga, le président du Conseil départemental du Lot et Garonne reconnaît que son institution ne financera pas une LGV qu'il juge utile, il est vrai, mais irréalisable. L'association Alternative LGV Midi-Pyrénées

Tag(s) : #Alternative LGV 82, #action associations

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :