Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pendant qu'à Toulouse on ne cesse de rappeler l'avancée du GPSO, y compris du côté de la CGT, à Agen le son de cloche est totalement différent ! j-P Damaggio

Article de La Dépêche

"Comme Soeur Anne, la CGT des Cheminots 47 ne voit rien venir pour ce qui concerne les tronçons LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Hendaye.

 

Réunis dimanche 11 octobre pour évoquer les décisions à venir sur la liaison TGV entre la capitale de Nouvelle Aquitaine et Toulouse, ses responsables confirment que le projet GPSO n'a donné lieu à aucune nouvelle étude technique.

"Il apparaît que SNCF Réseau et les élus politiques attendent de voir le fonctionnement de la LGV Paris-Bordeaux et sa réalité économique avant d'aller plus loin dans le double projet de liaison avec Toulouse et l'Espagne."

Paris-Bordeaux en LGV (2 heures) est annoncé pour le premier semestre 2017, le prolongement vers Toulouse et le Pays Basque n'est pas prévu avant 2025.

La CGT dénonce par ailleurs les décisions à venir de la SNCF concernant la répartition des rames TGV entre Agen et Paris. Au 1er juillet de l'an prochain, ce sera selon ce syndicat 4 iDTGV (réservation par internet non remboursable) qui doivent être mises en place, pour deux TGV classiques.

"Il faut d'ailleurs informer les usagers que le remboursement ou dédommagement annoncé par la SNCF en cas de retard supérieur à une demi-heure n'est pas possible avec l'iDTGV." STÉPHANE BERSAUTER"

Tag(s) : #médias
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :