Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pourquoi changer de tracé à Lespinasse ?

Le changement de tracé envisagé à Lespinasse nous paraît très étrange. Aussi nous publions de document ci-dessous qui rappelle les sites protégés et le fait que l'organisme en question ne se prononcera qu'après le projet détaillé. Nous savons qu'au nom du coût la LGV peut passer près de deux sites SEVESO sans susciter la moindre colère des politiques. Le canal était défiguré par le projet. Est-ce légal ? J-P Damaggio

 

Unité territoriale de l'architecture

et du patrimoine de la Haute-Garonne

Dans un courrier du 4 décembre 2012, vous nous demandiez de produire un avis dans le cadre de la consultation inter-administrative locale de la liaison à grande vitesse concernant l'aménagement des lignes existantes au nord de Toulouse.

Nous avons visionné les trois DVD de RFF, support de la CIA (Consultation inter-administrative)

- dossier de CIA Bordeaux-Toulouse, Bordeaux Espagne (11/12),

- compléments dossier CIA aménagement au sud de Bordeaux, aménagement au nord de Toulouse (12/12)

- et dossier de CIA, aménagement au nord de Toulouse (11/12).

Notre réponse concerne l'enquête publique spécifique à l'opération «aménagement des lignes existantes au nord de Toulouse ».

Nous attirerons, ainsi, votre attention sur les périmètres de protection, et sur les éléments du patrimoine architectural de qualité, et nous ne nous prononcerons, définitivement, qu'aux vues d'un projet détaillé.

Sont concernées par cette enquête, les communes de Castelnau d'Estrétefonds, Saint Jory, Lespinasse, Fenouillet et Toulouse.

Le projet de la LGV traverse des espaces protégés à Saint Jory (entre le Pk 239+5 et le Pk 241+0) et à Toulouse (entre le Pk 255+5 et le Pk 258 ).

Le projet traverse aussi des espaces non protégés mais qui présentent un intérêt tel le canal latéral à la Garonne.

Voici nos observations

1) dans les espaces non protégés

Le canal latéral à la Garonne

Il est prévu un doublement des voies existantes le long du canal latéral, sans aucune mesure paysagère, or cette zone est très étroite, et la voie ferrée court près du canal sur plusieurs kilomètres.

Cet aménagement sur ce linéaire impacte fortement le canal latéral à la Garonne, non protégé mais prolongement du canal du Midi, site classé. Les deux canaux forment le canal des deux mers.

Il nous semble important de pouvoir conserver, compléter ou restituer un double alignement d'arbres sur la totalité du canal (platanes, peupliers d'Italie, saules ormes, chênes, frênes,.. ) et d'en tirer les conséquences sur l'implantation du doublement de la voie.

Toulouse non protégée,

Immeubles ou quartiers intéressants, même si non incrits sur l'inventaire supplémentaire des monuments historiques

-        le faubourg Bonnefoy, quartier toulousain typique

-        la mairie annexe, faubourg de Bonnefoy

-        la verrière de la gare de Toulouse, verrière faisant partie intégrante de la définition des gares au début de siècle, patrimoine architectural ferroviaire de qualité

2) Dans les espaces protégés aux environs de Toulouse

Saint –Jory

-son château, la ligne ferroviaire passe dans le périmètre des 500 m

3) Dans le périmètre protégé de Toulouse

Liste des monuments historiques inscrits, qui engendrent des périmètres de protection, traversés par la ligne.

-l'immeuble des cariatides, 55 allées Jean Jaurès (arrêtés des 22/08/1994 et 8/02/1995)

-l'observatoire, 1 avenue Camille Flammarion (arrêté du 7 avril 1987)

-l'obélisque du 10 avril 1814, avenue Camille Flammarion (arrêté du 16/09/1991) [voir la photo]

-la fabrique Giscard, 25 avenue de la Colonne (arrreté du 13/03/1998)

-la maison en terre cuite de Virebent, 1 rue Campans (arrêté du 29/10/1975)

-la maison en terre cuite de Virebent, rue de Bornier, 31 rue dupin (arrêté du 29/10/1975)

-la maison en terre cuite de Virebent, 27 avenue de la colonne (arrêté du 29/10/1975)

-la gare de Toulouse Matabiau, 64 Boulevard Pierre Sémard (arrêté du 28 décembre 1984)

-la demeure du XVIIIè siècle, 30 rue Marc Arcis et 77 avenue F. Estève (arrêté du 10/06/1996)

 

Le Canal du Midi, site classé et inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco.

Le canal et ses abords sont un ensemble cohérent et indissociable. Le canal génère deux zones, Dans ses abords immédiats, une « zone sensible» qui est l'espace en visibilité réciproque avec le canal, et au delà de cette partie, « une zone d'influence » élargie aux limites des territoires perçues depuis le canal.

Nous désirons être informés de l'ordre du jour des réunions de l'aménagement et de la création des lignes du GPSO, afin de projeter, si nous sommes concernés, notre participation aux études.

Eric Radovitch

Tag(s) : #Lespinasse

Partager cet article

Repost 0