Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Delga le rail

Delga le rail

Carole Delga n'est pas contente de Pépy. En fait c'est Pépy qui n'est pas content de la folie LGV des grands élus. Et ce n'est pas d'aujourd'hui sauf que, élections oblige, il a décidé de mettre les pieds dans le plat au maximum. Puis-je m'étonner qu'aucun élu régional n'ait fait le moindre communiqué pour lui dire de se calmer ? Pour lui rappeler que la LGV ce n'est pas miraculeux pour l'économie ? Croire en l'avenir c'est tuer le rail ? Car sachez-le madame Delga votre obstination c'est enraciner la dette de la SNCF, c'est certes favoriser de quelques minutes les voyages de la haute classe et c'est défavoriser le train du quotidien. JPD

 

Article La Dépêche

La présidente (PS) de la région Occitanie a réagi aux propos du PDG de la SNCF, Guillaume Pepy, sur le chantier de la LGV Bordeaux-Toulouse. Invité de France Inter, le 10 mars dernier, ce dernier avait affirmé, en réponse à une question de l'animateur Patrick Cohen, que ce chantier ne se "ferait pas, pour le moment".

Pour Carole Delga, le patron de la SNCF ne peut pas parler "d’impact positif sur l’emploi, de croissance, d’attractivité de certains territoires reliés à la LGV et dans la phrase d’après, affirmer que la ligne Bordeaux-Toulouse ne se fera pas pour le moment. "Un peu de cohérence ! Il s'agit de la quatrième 4ème ville de France, il s'agit de la Région qui attire 52 000 nouveaux habitants chaque année ! Avec la LGV, il ne s'agit pas seulement d'aller plus vite à Paris, il s'agit d'attirer de nouvelles entreprises, de permettre à des territoires de se développer économiquement et socialement" dit-elle.

La présidente de la région Occitanie ne "lâchera rien". "La LGV doit arriver jusqu’à Toulouse: c'est une question majeure pour l'attractivité de la métropole, des départements concernés, de notre région. C'est aussi une question d'équité territoriale car concernant la LGV en France, nous sommes ici toujours en pleine zone blanche. C'est inacceptable. Le Sud ne peut être ainsi méprisé et n’en déplaise à Guillaume Pepy, dans cette région et les villes concernées – pas depuis Paris-, nous croyons en l’avenir des territoires" ajoute-t-elle. Et d'exprimer sa "totale détermination" pour faire aboutir le plus rapidement possible la LGV Bordeaux-Toulouse. "Avec les autres élus, nous allons former un pack du Sud car il s'agit d’un projet indispensable à l’attractivité et à l’emploi pour la métropole toulousaine et pour la Région".

SERGE BARDY

Tag(s) : #médias, #toulouse, #lgv

Partager cet article

Repost 0