Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aujourd'hui, à Castelsarrasin, quatre élus EELV sont venus rendre compte de leur mandat. Démarche sympathique et discussion très utile mais sur ce blog on comprendra que je ne retienne qu'un point que j'ai abordé (bien d 'autres me passionnent), la LGV.

Trois questions

1 ) En juin 2016 le gouvernement a pris une décision scandaleuse, il a signé la DUP pour la LGV GPSO. Peu après il s’est aperçu qu’il n’y avait pas un sou dans les caisses pour organiser la suite et Vidalies a réuni les ultimes financeurs possibles, les deux métropoles et les deux régions afin de décider d’un versement de 45 millions d’euros ce qui a fait crier de joie Carole Delga : une grande étape était franchie pour la LGV. Il restait à faire voter par les institutions la part revenant à chacun à savoir 5,6 millions d’euros. Moudenc a été le plus rapide et je dois lui rendre hommage, non pour sa rapidité mais parce que sur le site internet de Toulouse Métropole on a accès aux délibérations qui permettent de vérifier qui a voté pour, contre ou abstention. Je n’ai jamais pu savoir quand la Région a voté et avec qui ?

Réponse : Comme il y avait eu un discours sur la démocratie, la référence à Moudenc n'était pas très plaisante. Onesta avait l'air surpris par ma question donc il n'a pas pu dire quand ke vite a eu lieu.

2 ) Fin octobre 2016 en commission permanente le Conseil régional a pris une décision tout aussi scandaleuse que le précédente. Lancer un appel d’offre au prix de 120 000 euros pour trouver une entreprise privée capable de monter le budget de la dite LGV. Là nous avons eu la délibération mais impossible de savoir les suites. Une entreprise a-t-elle répondu à l’appel d’offres ? Si oui laquelle ? La décision est d’autant plus scandaleuse que Carole Delga rappelle qu’il n’y aura pas de PPP sauf qu’en fait avec son cher Chauzy ils préparent ce qui s’appelle une « société de projet » qui est l’équivalent du PPP mais pas dans le domaine industriel mais dans le domaine bancaire.

Réponse : La décision de Mme Delga a été confirmée mais impossible de savoir s'il y a eu une réponse à l'appel d'offre.

3 ) Après les Etats Généraux du Rail le Conseil régional a voté à l’unanimité la feuille de route qui s’en est suivi. Ce point est accessible sur les vidéos du Conseil régional. Le FN s’est abstenu tout en faisant observer qu’il faudrait être plus offensif en matière de LGV. Je l’indique car quand on regarde du côté Aquitaine, le même parti est un fervent opposé à la LGV ! Donc vote à l’unanimité or cette feuille de route contient le projet de LGV Bordeaux-Toulouse et tout autant Montpellier-Perpignan avec un flou artistique (comme le reste de la feuille de route) sur Toulouse-Narbonne. Dans cette feuille de route les points positifs seraient plus importants que le dossier LGV sauf que nous l’avons démontré cent fois, avec l’épée de damoclès de la LGV, tout le reste devient irréalisable ! La LGV n’est pas un point parmi d’autres mais le boulet qui tue la SNCF depuis tant d’années.

Réponse : Il y a dans la feuille de route des acquis inespérés, des sommes retenus pour le rail, considérables, alors la LGV... comme le financement va manquer...

Je rappelle que le fret est victime du "tout LGV" alors quand la Région veut le relancer... Onesta se distingue alors en notant qu'il n'y a pas la LGV donc le fret n'est pas lié à ça... Vision régionale.

Il n'y aura pas de l'argent mais pour le Lyon-Turin on en a trouvé... Onesta se distingue alors en notant que ce n'est pas dans notre région, chacun se problèmes... Vision régionale.

Les Verts et d'autres, au Conseil régional, sont contre la LGV mais ils ne veulent pas fâcher Carole Delga car le dossier LGV n'est pas aussi important que ça. Alors Delga avec Moudenc peut plaider pour la LGV jamais ils ne vont publier un communiqué contre. 

J'ai rappelé au départ que notre association, suite à la DUP a envoyé un recours au conseil d’Etat contre cette décision, recours qui, normalement, aurait pu être décidé par les conseillers régionaux occitanie opposés à la dite LGV, les élus ayant plus de poids aux yeux du Conseil d’Etat que les associations mais bon... J-P Damaggio

Tag(s) : #action associations, #EELV, #toulouse

Partager cet article

Repost 0