Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LGV Fenouillet

LGV Fenouillet

PPRT Fenouillet

PPRT Fenouillet

Une enquête d'utilité publique vient de s'achever au sujet du PPRT de Finagaz à Fenouillet (du 31 janvier 2017 au 3 mars 2017).

Ce PPRT touche la contruction de la nouvelle LGV que bien sûr la SNCF appelle du nom officiel AFNT (aménagement ferroviaire nord toulouse). Quand je reprends les documents de l'EUP GPSO qui inclut bien dans son dossier Pièce F volume 4.12 l'étude du tracé de Castelnau d'Estrétefonds à Toulouse, des protections sont prévues par rapport au risque sévéso. Il est d'ailleurs frappant de constater que pour la ligne existante encore plus sous le coup du risque aucune protection n'existe pour le moment !

Donc pour l'EUP du PPRT la SNCF a été interrogée pour l'ensemble des installations touchées (le lien entre l'entreprise et la gare de triage est "naturel") et voici ce qu'elle répond pour la ligne nouvelle par lettre de la SNCF au préfet le 1 octobre 2016 dans le cadre de la préparation de l'EUP au sujet du PPRT de l'entreprise séveso Finagaz Saint Alban-Fenouillet, annexes 2 (pas de numéro de page) :

"Dans les paragraphes liés aux "projets nouveaux" en zones B et b, il est indiqué "Les projets d'infrastructures nouvelles sont autorisés sous réserve de ne pas aggraver les risques". Nous comprenons que pour les AFNT la création des voies nouvelles est possible sous réserve de garantir une non aggravation des risques pour les voyageurs. Ce qui peut se traduire par une protection avec des caractéristiques telles que le nombre de personnes protégées demain est supérieur aux personnes actuellement exposées sur les voies existantes. Dans les règles de construction, il est précisé "Tout projet autorisé, excepté les infrastructures de transport, doit permettre d'assurer la protection des personnes et être réalisé en respectant les objectifs…" Nous comprenons que pour les AFNT aucun objectif de performance n'est requis hormis de ne pas aggraver le risque."

Franchement à construire une ligne nouvelle pourquoi prendre le risque de passer si prêt du site sévéso ?

Les élus demandent le déplacement de l'entreprise mais pas la SNCF qui a là un marché pour ses trains.

Est-ce cette EUP qui incite à un déplacement du tracé évoquée à Lespinasse ?

Dans tous les cas chacun attend à présent le résultat de cette EUP sous la forme de la DUP préfectorale pour savoir que faire. JP Damaggio

Partager cet article

Repost 0