Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une part pour Eiffage

C'est une première sur le réseau ferré français. Un groupe privé assurera l'entretien et la maintenance d'une ligne.

L'Établissement public de sécurité ferroviaire vient de le dire officiellement. Le groupe de bâtiments et de travaux publics Eiffage, qui vient de construire la nouvelle ligne à grande vitesse entre Le Mans et Rennes, pourra aussi en assurer l'entretien et la maintenance.

Ce n'est pas vraiment une surprise, d'autant plus que c'était le scénario écrit au tout début de l'attribution de l'immense chantier. En fait, tout est déjà prêt. Eiffage s'est doté d'une filiale d'une centaine de personnes afin de veiller sur la ligne jusqu'en 2036.

Pour autant, alors que les essais se poursuivent, Eiffage attend une autre autorisation majeure, l'Amex, comme autorisation de mise en exploitation commerciale. Là aussi, le suspense n'est pas vraiment insoutenable.

Il n'empêche, l'habilitation d'Eiffage à entretenir et à maintenir la LGV opérationnelle n'a rien d'anodin. C'est la première fois, en effet, qu'un groupe privé est responsable de ces opérations sur le réseau national. Jusqu'à présent, c'est la SNCF qui s'en chargeait. Cette première est le fruit du partenariat dit public-privé mis en place au tout début de l'aventure de la construction de la ligne à grande vitesse.

« Eiffage démontre, avec l'obtention de cet agrément, sa capacité à garantir le fonctionnement et la maintenant de la LGV Bretagne-Pays de la Loire en sécurité », apprécie le groupe de BTP. Cet agrément n'est accordé que pour cinq ans. Mais il est, bien sûr, renouvelable.

La mise en service de la ligne à grande vitesse aura lieu le 2 juillet prochain.

Tag(s) : #train

Partager cet article

Repost 0