Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Madame, Monsieur,

En confiant à l'entreprise Ernst and Young le soin de monter un plan de financement pour la LGV GPSO vous admettez que seule une entreprise privée peut aboutir à un résultat. S'il s'agissait seulement de financements publics ce détour serait inutile, en conséquence tout le discours contre le PPP est remplacé par des décisions où le privé, s'il n'est plus dans la construction, est dans la collecte des fonds conduisant à la construction. Avec l'entreprise EY, plutôt habituée à réaliser des audits, nous avons l'assurance qu'elle n'oubliera pas de prendre sa marge, et une marge sur un tel chantier garanti par l'Etat, a du être jugée intéressante pour que EY accepte de réponde à l'appel d'offre.

Nous ne doutons pas que, au fil des mois de négociations, vous tiendrez les citoyens informés des conditions de cette opération : part du financement public et privé, conditions en cas de faillite du projet (référence au cas de Perpignan-Figueres), et dans le financement public, part de diverses collectivités.

Recevez mes salutations respectueuses

Jean-Paul Damaggio (Alternative LGV Midi-Pyrénées)

Partager cet article

Repost 0