Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thomas Portes au CESER

Depuis sept ans, dans notre lutte contre la LGV, nous trouvons sur notre route le CESER. Tout le monde ne connaît pas cette institution (Comité économique social environnemental régional) mais connaît peut-être son héroïque chef, J-L Chauzy. J-L Chauzy est payé deux fois par le contribuable : pour le CESER et pour Euro Sud Transport, un lobby pro-LGV financé par la Région. Le CESR a des représentants syndicaux.

Pour le ferroviaire celui qui a rédigé le travail pro-LGV est Jean-François Agrain, militant CGT, à qui j'ai consacré un chapitre dans mon livre Carole Delga et l'état dégénéré du rail vu son intervention à Montauban au moment des Etats généraux du rail.

Je ne sais s'il est toujours membre du Parti de Gauche et je ne sais ce qu'il pense de la position de Mélenchon sur le GPSO : "oui à la grande vitesse mais sans LGV" mais de toute façon, je ne regarde pas en premier l'étiquette politique pour juger.

Bref, le CESER est un organisme du pourvoir dominant et J-L Chauzy intervient toujours en Conseil régional en rappelant qu'il a l'unanimité derrière lui !

Je découvre donc que le cheminot Thomas Portes est un membre de cette glorieuse institution. Je ne me serais pas penché sur ce membre si je n'avais pas eu la chance de le croiser au débat de Castelsarrasin sur le fret (compte-rendu en cliquant sur le lien). Il a fait état de son syndicalisme mais pas de son rôle au CESER. Et depuis je le découvre porte-parole du PCF en Tarn-et-Garonne !

Il publie communiqué sur communiqué qui apportent un grand éclairage à la vie politique. Dans le dernier : "Cette nomination [d'Edouard Philippe] confirme ce qu'exprime le PCF du Tarn-et-Garonne : derrière le vernis de la nouveauté ce sont les vieilles recettes libérales qui se préparent."

Quand on a appelé à voter Macron quelques jours avant, cette révélation doit faire l'effet d'une bombe ! Mais bon, redevenons sérieux, s'il y a un organisme qui applique les vieilles recettes libérales, c'est bien le CESER et peut-être aurons-nous un jour, un compte-rendu de mandat de leur activité, pas seulement de la CGT mais de tous les syndicats qui y siègent. J-P Damaggio

P.S. La photo le montre en candidat PCF en Lot et Garonne en 2015, département fortement anti-LGV où il aurait pu en apprendre beaucoup sur le dossier.

Partager cet article

Repost 0