Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est le 29 juin que nous saurons la décision du Tribunal administratif de Bordeaux au sujet de la première DUP, celle des aménagements ferroviaires sud bordeaux. La déclaration ci-dessous des élus écolos de la région Nouvelle Aquitaine pointe à la fois un aspect positif (la possible annulation par le TA de la DUP, élément qui pourrait être relayé par les écolos de Toulouse) mais oublie deux choses :

- la SNCF va utiliser un renvoi vers le Conseil d'Etat donc c'est juste une étape.

- ils avaient la possibilité de se joindre au recours ou de présenter leur propre recours, car sans les associations et une communauté des communes, le projet suivait son cours. J-P Damaggio

Article du journal Le Républicain

Le groupe des élus écologistes à la Région demande “le gel total” du projet de LGV GPSO “dans l’attente de l’épuisement des différents recours pendants devant la justice administrative”.

Pour justifier leur démarche, les élus du groupe écologiste et citoyen au conseil régional de Nouvelle-Aquitaine font notamment valoir la menace qui pèse sur la déclaration d’utilité publique. “La DUP concernant les aménagements ferroviaires au sud de Bordeaux, signée par le préfet de Gironde en novembre 2015, et qui est une composante du projet, pourrait être annulée par le tribunal administratif de Bordeaux. Lors de l’audience du 8 juin dernier, le rapporteur public a demandé l’annulation de cette DUP, en pointant notamment la faiblesse de l’analyse socio-économique sur ce projet” expliquent les élus.

Et les élus de prophétiser : Si le Tribunal prononce l’annulation de la DUP, cela constituerait un véritable désaveu pour ceux qui persistent à soutenir la GPSO, projet inutile, ruineux et destructeur

Le groupe écologiste a toujours marqué son opposition à la LGV Tours-Bordeaux, ainsi qu’aux projets de LGV au sud de Bordeaux vers Toulouse et vers Hendaye. “Les écologistes prônent la modernisation et la rénovation des lignes existantes comme alternative dont différentes études ont prouvé la pertinence. L’abandon de tout financement régional de ce projet reste la base de leur accord de mandature avec Alain Rousset, président de la région Nouvelle-Aquitaine” assurent-ils.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :