Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La députée sortante PS nous avait habitué à plus de justesse dans ses positions mais c'est vrai, quand il s'agit de LGV, la clarté part en fumée. Avec Thierry Deville elle a tenu a redire sa défense de ce projet dans le débat télé, pendant que les autres présents préféraient éviter le sujet, et le 7 juin alors que pour un fois La Dépêche lui donne la parole elle indique : "Faire en sorte que le projet de LGV soit structuré de manière à faire travailler les entreprises du territoire." Mais n'est-elle pas allé voir sur le chantier Tours-Bordeaux où les Chambres de commerce et d'industrie ont crié au scandale sur la question ? Parce que les élus n'ont pas su s'y prendre ? Mais est-elle allé voir sur le chantier Bordeaux-Tours le matériel indispensable et qu'elle vienne nous dire ensuite qu'elle entreprise du territoire est à la hauteur ? Elle a cependant raison sur un point : les entreprises de carrières, gravières et autres matériaux qui d'ailleurs font un lobby pas possible pour la LGV. Mais c'est à la marge. Par contre les travaux pour remplacer les passages à niveaux par des franchissements souterrains ou autres, là peut-être est-ce plus facile de faire travailler les entreprises du territoire. J-P Damaggio

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :