Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La SNCF vient de répondre aux associations qui ont présenté un recours contre la DUP sur les Aménagements ferroviaires Nord Toulouse (AFNT).

La confusion est organisée une fois de plus entre les "aménagements de la ligne existante" qui servent à masquer la CONSTRUCTION de deux lignes nouvelles quand pour le tronçon sud Bordeaux il s'agissait d'une seule ligne nouvelle.

Cette confusion a des conséquences sur le financement et donc sur la rentabilité.

La SNCF rappelle que pour le financement de ce tronçon, il revient à la Région qui devra utiliser les financements du contrats de projet Etat-Région (CPER) pour l'arrivée de la LGV à Matabiau. Pour la LGV Tours-Bordeaux la LGV a été considéré LGV jusqu'à la gare.

Lire "pour les aménagements ferroviaires du Nord de Toulouse, s'agissant d'un projet sur ligne exploitée, RFF assurera la maitrise d'ouvrage des travaux" c'est lire un tour de passe-passe. Les deux lignes à construire ne sont pas exploitées or c'est là tout les "aménagements" de la ligne existante !

Au moment où se négocie le CPER qui inquiète les cheminots par sa faiblesse tout le monde a-t-il conscience que l'argent de ce CPER ira surtout au tronçon Saint-Jory/Matabiau si le principe de la LGV est retenu et il ne servira en rien au train du quotidien qui certes ne verrait plus de TGV sur sa ligne mais là n'est pas son problème majeur vu que la dite ligne n'est absolument pas saturée ! Et nous nageons dans le flou sur les sommes concernées !

Ajoutons que cette nouvelle ligne passe en pleine zone séveso ce qui est interdit pour une infrastructure nouvelle !  Le 26 juin 2017 le préfet par un arrêté à approuvé le PPRT de Fenouillet concernant l'usine Finagaz, après l'avis favorable avec quelques réserves du commissaire enquêteur. La mairie présentera-t-elle un recours ? Elle a jusqu'au 26 août. JPD.

 

Partager cet article

Repost 0