Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nos amis de TGV en Albret viennent de reprendre les déclarations de Macron en faveur du train du quotidien, déclarations que vous trouverez ci-dessous. Ceci étant Macron a appartenu à un gouvernement qui n'a jamais cessé de répéter que sa priorité était le train du quotidien alors que ce quinquennat a été le plus LGV de toute l'histoire !

Pour le moment nous ne regardons que les faits et les faits sont CLAIRS : le mémoire du gouvernement en réponse pour le Conseil d'Etat, au mémoire en recours des associations contre la DUP, est totalement PRO-LGV. D'ailleurs n'est-ce pas l'Etat qui vient de faire appel de la décision du TA de Bordeaux ? Donc à suivre mais si le GPSO tombe à l'eau ce sera le résultat de l'action des associations et des juges du Conseil d'Etat. JPD

 

 

2 juillet 2017 - Fr3 Regions - Bretagne

Le président Emmanuel Macron a annoncé samedi soir à Rennes lors de l'inauguration de la nouvelle ligne à grande vitesse Paris-Rennes, qu'il entendait mettre la priorité sur "les transports du quotidien" plutôt que sur de nouveaux "grands projets" tels la LGV.

 

Emmanuel Macron a par ailleurs déclaré qu'il souhaitait "que l'on parvienne dès le 1er semestre 2018 à une loi d'orientation des mobilités qui apportera enfin des réponses concrètes".

Priorité aux transports du quotidien

"Le combat que je souhaite engager pour les années à venir, c'est celui des transports du quotidien", a-t-il répété devant quelque 700 invités, ajoutant qu'il n'entendait pas "relancer de grands projets nouveaux mais s'engager à financer le renouvellement des infrastructures".

Emmanuel Macron, qui venait de parcourir le trajet Paris-Rennes en moins d'une heure trente, a salué dans le LGV "un succès technologique". "Près de 50 ans après le discours de Quimper du général de Gaulle et le lancement du plan routier breton qui a permis de désenclaver le territoire (...), c'est une nouvelle étape, décisive, pour l'accessibilité du territoire breton", s'est-il réjoui.

"Pas de grands projets nouveaux"

Mais, a-t-il ajouté, "en venant inaugurer ce projet ce soir (...), je suis en train de vous dire: le rêve des cinq prochaines années ne doit pas être un nouveau grand projet comme celui-là".

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :