Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des journalistes de France 3 ont jugé utile d’imaginer quelques conséquences de la démission d’Hulot sur des problèmes locaux. Ils ont pris le cas de l’ours et le cas de la LGV.

Pour les opposants à la ligne ils sont venus rapidement m’interroger et pour les défenseurs de la ligne ils ont interrogé Carole Delga.

Dans les deux cas nous avons parlé du dossier financier.

Carole Delga pour rappeler que les questions financières ne doivent pas se limiter à la dépense mais aussi aux avantages qu’une telle ligne peut apporter. Nous le savons les seuls avantages consistent à rénover la ligne existance mais bon...

De mon côté a été retenu le lien que je fais entre l’annonce du budget le dimanche et la démission d’Hulot le lundi. Pour moi le budget est le pilier de toute politique pour toutes les institutions. Hulot a dû noter, même s’il n’a pas communiqué là-dessus que les arbitrages financiers ne lui étaient pas favorables.

Est-ce à dire que l’Etat est à présent décidé de mettre de l’argent sur la LGV-GPSO ? Ou est-ce sur le financement d’autres questions que Hulot s’est senti laissé ? De son intervention a été retenue la goûte d’eau qui a fait déborder le vase, or sa description et dénonciation de la politique gouvernementale a été globale. Nous saurons donc avec les précisions sur le budget quels points posent problème et si alors, la démission d’Hulot et un bon point pour les lobbies pro-LGV.

Il est appréciable d’observer que pour la deuxième fois France 3 accepte de donner la parole aux défenseurs de l’alternative LGV. JPD

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :