Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Voici la délibération du Grand Montauban sur la LGV communiquée par l’élu Montauban Citoyenne, Rodolphe Portolès, qui s’est abstenu :

DELIBERATION n°221

GRAND PROJET SUD-OUEST : ENGAGEMENT DU GMCA POUR LA LIGNE LGV

Le projet ferroviaire GPSO qui relie les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine, s’inscrit dans la continuité de la ligne Sud Europe Atlantique mise en service en 2017. Il comprend l’amélioration du réseau existant et surtout la réalisation de la ligne à Grande Vitesse Bordeaux-Toulouse (et Sud-Gironde-Dax).

Cette liaison essentielle pour connecter la métropole toulousaine à Paris représente un enjeu particulier pour le territoire du Grand Montauban qui va accueillir une gare sur la commune de Bressols, permettant d’accueillir 1,2 million de passagers.

Afin d’intégrer cet équipement structurant dans les meilleures conditions sur le territoire, le GMCA travaille avec tous ses partenaires (Etat, Région, Département) pour optimiser les conditions techniques et financières de deux projets qui lui sont liés pour gérer les trafics de passagers :

- Le Boulevard Urbain Ouest

- Un échangeur autoroutier sur la commune de Lacourt Saint-Pierre

Cette ligne va permettre un développement économique majeur en mettant Montauban à 2H50 de Paris, 1H de Bordeaux et 10 minutes de Toulouse. Son attractivité et son dynamisme en seront considérablement augmentés.

Le développement démographique de notre territoire, déjà important, va s’accélérer par l’effet de ces mobilités facilitées.

La mise en fonctionnement de cet équipement est annoncée pour 2033 ou 2034. Tout doit donc être mis en œuvre pour se préparer à accueillir cet équipement structurant.

Les Régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie sont engagées dans ce projet, ainsi que les départements. Cette infrastructure est aujourd’hui entièrement couverte par des Déclarations d’Utilité Publique.

Vu l’avis favorable du Bureau Communautaire du 27 septembre 2021,

Afin de montrer la volonté de notre collectivité et au vu de ces éléments, il vous est demandé de bien vouloir :

- affirmer le soutien du Grand Montauban au projet ferroviaire Grand Sud-Ouest,

- demander que le Grand Montauban soit associé à toute instance de gouvernance du projet entre l’Etat et les collectivités territoriales.

COMMENTAIRES

Il s’agit de s’engager pour la LGV dans une délibération qui mêle des éléments sans rapports directs avec elle et situés sur un autre plan.

Le boulevard urbain et l’échangeur autoroutier sont en effet d’une autre nature. Ils sont là comme éléments de marchandages : on soutient mais aidaient nous sur ces deux points.

Et à ma grande surprise les élus s’engagent sans indiquer le montant ! Or nous le savons ce montant a été communiqué à toutes les collectivités ! Et nous l’avons vu pour le département du 47 c’est l’équivalent de huit collèges !

Or l’argent dépensé pour la LGV pourrait servir à créer le boulevard extérieur et l’échangeur, dépenses de la compétence du Grand Montauban alors que ce n’est pas le cas de la LGV !

Le Grand Montauban a pourtant eu l’expérience du paiement du Tours-Bordeaux. Cette LGV n’a pas été payée par la Région Poitou-Charentes alors que le Grand Montauban a payé ! Voyant qu’il s’était fait rouler dans la farine, il a ensuite tenté de ne plus faire les chèques, mais le tribunal a tranché, il a fallu payer. Autant de sujets qui n’ont jamais fait l’ombre d’une discussion parmi les élus.

Et les questions techniques de la délibération qui mériteraient une intervention devant les tribunaux en tant que diffusion de fake news :

- Montauban à 2H50 de Paris ? C’est faux et il est insupportable de le lire encore, non plus sous la plume de journalistes ignorants, mais sous la plume d’une délibération politique !

- 1,2 million de passagers, C’est faux et il est insupportable de le lire encore, non plus sous la plume de journalistes ignorants, mais sous la plume d’une délibération politique 

- « Cette ligne va permettre un développement économique majeur » pour le moment elle va impacter plusieurs lieux industriels surtout à Bressols, plusieurs maisons détruites, plusieurs milliers d’hectares balayés à jamais, plusieurs carrières (et là en effet certains vont faire leur beurre) détruisant le paysage.

Cette délibération est indigne mais comment en être surpris quand nous avons eu le privilège d’en discuter avec Thierry Deville dont le propos est d’une incompétence grave. Il sait par exemple que le 2 h 50 est faux et il l’explique car lui compte le temps sans le moindre arrêt ! Il veut lutter contre l’avion en faisant comme si le train était un avion… Bon à quoi bon se fatiguer à dénoncer des balivernes ! J-P Damaggio

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :