Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LGV : la facture générale Occcitanie

Département

Collectivité

Bordeaux Toulouse millions d’euros

Bordeaux Dax millions d’euros

Conseil Régional

 

1007,4

48,1

Haute Garonne

Conseildépartemen

616,7

14,3

 

MétropoleToulouse

506,2

9,8

 

Sicoval

33,5

1,6

 

Agglo Muret

46,2

1,3

Hautes Pyrénées

Conseildépartemen

3,0

29,3

 

Aglo Tarbes

0,5

14,9

Tarn et Garonne

Conseildépartemen

97,7

2,5

 

Aglo Montauban

29,7

1,5

Gers

Conseildépartemen

13,3

1,3

 

Aglo Auch

1,5

0,6

Lot

Conseildépartemen

22,5

1,9

 

Aglo Cahors

3,3

0,8

Tarn

Conseildépartemen

52,5

2,4

 

Aglo Albi

14,5

1,0

 

Aglo Castres

7,9

0,7

Total Occitanie

 

2457,0

132,0

Total Aquitaine

 

943,0

1188,0

Total général

 

3400,0

1320,0

 

Le calcul de cette facture est provisoire. Il s’agit d’un vote de principe mais au moment de faire le chèque, avec des montants plus haut, deux solutions se présentent : il est devenu trop gros donc la collectivité refuse, ou elle accepte pour 40 ans mais sans pouvoir revenir en arrière.

Le cas de Bordeaux-Tours est éclairant puisqu’au final 21 collectivités (dont le Conseil Régional Poitou-Charentes) ont refusé de payer malgré le vote favorable au moment du protocole. Qui a payé à la place ? Le projet était en PPP et Vinci a pris une large part vu qu’ensuite l’entreprise pouvait se rémunérer en encaissant les péages (comme sur les autoroutes). Cette facture est seulement la part de l’Occitanie et Aquitaine soit 4,7 milliards.

L’Etat a indiqué 4,1 milliards.

Autour de 2 milliards doivent venir de l’Europe mais là rien n’est sûr.

La délibération est à ce sujet un chef d’œuvre :

« Les montants des subventions de l’Union Européenne qui figurent au présent protocole (2,05 milliards) sont indicatifs ; ils seront ajustés selon les subventions qui seront effectivement accordées au GPSO dans le cadre du mécanismes d’interconnexion pour l’Europe (programme à venir). »

Tout est à venir mais on fait comme si les sommes arrivaient.

On a donc une embrouille : l’Etat dit verser 4,1 milliards pour Bordeaux-Toulouse mais Bordeaux-Toulouse ne peut aspirer aux subventions européennes donc il faut inclure Bordeaux-Dax dont la construction n’est prévue que dans une deuxième phase…

Le total approche 11 milliards or dans le même temps les autorités disent entre 12 et 14 !

Ces montants concernent quatre secteurs :

Secteurs

Millions d’euros

Etudes

869

Foncier

710

Génie civil

5329

Equipements train

1917

Total

8825

 Dans ce cas nous ne sommes qu’à 8,8 milliards pour le total. Pourquoi ?  Je ne sais. Par ailleurs des nombreuses dépenses ont déjà été engagées pour les études et le foncier qui seront à déduire du chèque à faire ? Mais comme le montant de ce chèque reste totalement inconnu il faut seulement qu le projet avance... J-P Damaggio

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :